Actualités - Politique Nationale

« On ne vainc pas la haine avec haine, mais avec l’amour » (Force en mouvement pour Soro)


Publié le 08 Mai 2021 à 11:49
Source: Autres Sources
2323

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Placée sous le signe de la promotion du pardon et la réconciliation, la coordination régionale du Gbèkè de la Force en mouvement pour Soro (FMS) a tenu sa traditionnelle rupture collective du jeûne de dimanche 2 mai à Bouaké.

Cette rupture collective de jeûne a été l’occasion pour ce mouvement proche du président de Générations et peuples solidaires (GPS) d’ouvrir une causerie-débat sur les enjeux du pardon et la réconciliation pour une Côte d’Ivoire unie conformément à la vision de GPS. Les débateurs ont tous convenu de l’impératif du pardon et la réconciliation pour que « les fils et filles de la Côte d’Ivoire se regardent en frères et non en ennemi. Aussi bien pour les générations actuelles que celles à venir ».

Walina Coulibaly, président de la FMS a exhorté ses camarades à investir le terrain pour l’implantation de GPS tout en étant partout des ambassadeurs du pardon et la réconciliation selon la vision du président Guillaume Soro ». Aussi a-t-il invité les membres de la FMS à cultiver la tolérance vis-à-vis de l’autre pour donner plus de chance à la réconciliation.

« Quand quelqu’un te fait du mal et que toi tu lui sers l’indifférence, ou le pardon, il finit toujours par se ressaisir. C’est le bien qui combat le mal. On ne vainc pas la haine avec haine, mais avec l’amour. » a-t-il conseillé.

Le président de la FMS n’a pas manqué de transmettre les félicitations du président de GPS à ces hommes et femmes qui occupent le terrain politique pour la vulgarisation de son offre politique, à savoir une Côte d’Ivoire unie autour des valeurs du social.

Ce, malgré tout le risque que cela comporte. Bouabré Lago, coordinateur FMS du haut Sassandra, invité à cette rupture a remercié la coordination régionale du Gbèkè pour cette initiative qui pour lui, « contribue au renforcement de la cohésion entre les membres du mouvement ».

Pour la symbolique, la cérémonie a eu lieu au domicile d’un membre de la coordination d’obédience chrétienne. Elle a connu son clos avec le partage d’un repas fraternel. Il faut rappeler que cette rupture collective de jeûne de la coordination régionale de la FMS Gbèkè est l’initiative de Silué Nabitin et Ouattara Zana, respectivement secrétaire général et premier de ladite coordination.


Générations Nouvelles




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : Gbagbo saisit la justice pour divorcer Simone, ce qui a tout gâté
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo demande officiellement le divorce à Simone devant le tribunal du pouvoir...
Sueurs froides sur le VGE : la Police manque de peu de détourner le cortège de Laurent Gbagbo
Après le retour de Gbagbo à Abidjan, mystère sur le cas Blé Goudé
Au soir du jour de son arrivée : Des proches de Laurent Gbagbo sont arrêtés, voici leur nom

Autres articles