Actualités - Politique Nationale

« Ouattara n'est pas pressé de voir rentrer Gbagbo », selon Jeune Afrique


Publié le 02 Mai 2021 à 11:26
Source: Autres Sources
1371

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Pendant qu’il est de plus en plus question du retour de Laurent Gbagbo en terre ivoirienne, l’hebdomadaire panafricain, Jeune Afrique, estime que le Président de la République, Alassane Ouattara, "n'est pas pressé de voir rentrer Gbagbo", quand bien même qu’il a déclaré que l’ancien chef de l’Etat et Charles Blé Goudé sont libres de rentrer en Côte d’Ivoire.

"A des milliers de kilomètres de là, Alassane Ouattara n'a évidemment rien perdu de la procédure. Selon son premier cercle, le chef de l'État s'attendait à cet acquittement, et n’a donc pas été surpris. Il n'empêche. Nul doute qu'il n'a pas exulté en prenant connaissance du verdict", déclaré Jeune Afrique quant à l’acquittement de Laurent Gbagbo.

"Une semaine plus tard, il a profité de la tribune médiatique que lui offrait le premier Conseil des ministres de son nouveau gouvernement pour s'exprimer à ce sujet. Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé le chef des Jeunes Patriotes, lui aussi acquitté sont libres de rentrer en Côte d'Ivoire quand ils le souhaitent déclarait-il à la presse, précisant que les frais de voyage de son prédécesseur seraient à la charge de l'État", a pointé l’hebdomadaire panafricain.

De fait, Alassane Ouattara a fait savoir que "des dispositions seront également prises pour que Laurent Gbagbo bénéficie, conformément aux textes en vigueur, des avantages et indemnités dus aux anciens présidents de la République".

Jeune Afrique va plus loin dire qu’"Alassane n'a pas intérêt à aller jusqu'à l'épreuve de force. Il n'est pas pressé de voir rentrer Gbagbo, mais il tiendra ses engagements, précise l'un de ses proches". Notons que ce vendredi avril 2021, six partisans de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, dont d'anciens cadres de son parti, ont atterri vendredi à Abidjan en provenance du Ghana sous la houlette du Haut-commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR), en accord avec le gouvernement ivoirien, au nom de la "réconciliation nationale".  




Laisser un commentaire

Mort en couche d’une femme à l’Hôpital général d'Adzopé. Le récit révoltant du décès de Abiba
« On ne vainc pas la haine avec haine, mais avec l’amour » (Force en mouvement pour Soro)
Côte d’Ivoire : GPS aux cotés de la famille éplorée de Coulibaly Lambert à Ferké
Nigeria: Kidnappés il y’a un mois, la trentaine d’étudiants ont enfin été libérés
Affi N’guessan crache ses vérités : « Gbagbo lui-même est impliqué dans la crise que connaît le FPI »

Autres articles