Actualités - Politique Nationale

Alain Lobognon démissionne du MVCI pour "disposer de sa totale liberté" avant le procès des pro-Soro


Publié le 14 Mai 2021 à 21:03
Source: Autres Sources
3173

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

L’ex-ministre et député Alain Lobognon, en prison depuis près de 16 mois, a annoncé, ce vendredi 14 mai 2021, selon son porte-parole, sa démission du MVCI, le parti de Félicien Sekongo, qui lui-même a pris ses distances avec GPS de Guillaume Soro. Alain Labobnon qui est à son deuxième emprisonnement sous le pouvoir d’Alassane Ouattara dit vouloir « disposer de sa totale liberté » avant le procès des pro-Soro.

Par courrier en date du 13 mai 2021, adressé au Docteur Louis Ouattara, Secrétaire Général du MVCI, le Ministre Alain Lobognon a rendu sa démission de toutes les instances de ce parti auquel il était lié politiquement.

Le Ministre Alain Lobognon a décidé de mettre fin à son engagement au sein du MVCI pour une volonté personnelle de disposer de sa totale liberté, au moment où va s’ouvrir le procès devant le Tribunal criminel d’Abidjan où il comparaîtra en compagnie des autres prévenus arrêtés le 23 décembre 2019.


Il entend ainsi comparaître en Homme politique affublé d’aucune appartenance politique.

Le Ministre Alain Lobognon qui a partagé joie et plaisir de militer aux côtés de plusieurs Amis, Frères et Camarades pour l’engagement commun en faveur de valeurs nouvelles en Côte d’Ivoire quitte le MVCI le coeur léger, sans regret, ni rancœurs.

Jean Paul Beugrefoh,

Porte parole du Ministre Alain Lobognon,

Prisonnier politique.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : Gbagbo saisit la justice pour divorcer Simone, ce qui a tout gâté
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo demande officiellement le divorce à Simone devant le tribunal du pouvoir...
Sueurs froides sur le VGE : la Police manque de peu de détourner le cortège de Laurent Gbagbo
Après le retour de Gbagbo à Abidjan, mystère sur le cas Blé Goudé
Au soir du jour de son arrivée : Des proches de Laurent Gbagbo sont arrêtés, voici leur nom

Autres articles