Actualités - détenu pro-Soro

Alain Lobognon, détenu pro-Soro : « je garde la barbe comme l’avaient fait Ekra Mathieu, Dadié… à la prison de Bassam »


Publié le 26 Février 2020 à 08:38
Source: Autre Presse
1680

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

« La barbe du prisonnier politique », Alain Lobognon a décidé de changer de look, en gardant la barbe, en mémoire des pionniers de la liberté d’expression.

Le Député Alain Lobognon a choisi depuis son arrestation, le 23 décembre 2019, de garder la barbe en mémoire des pionniers de la liberté d’expression et de choix politiques en Côte d’Ivoire.

Pour ceux qui l’ignorent, les 8 premiers prisonniers politiques ivoiriens ont été arrêtés à la suite des graves événements du 6 février 1949.

C’était l’époque des souffrances du RDA face à un parti administratif au sein duquel il fallait absolument militer au risque de subir les affres de la prison. Les 8 des événements de Treichville, transférés à la prison coloniale de Grand-Bassam avaient gardé la barbe jusqu’à leur libération définitive en avril 1953.

Le Député Alain Lobognon garde la barbe pour protester contre sa détention arbitraire et celles de ses camarades de Générations et Peuples Solidaires depuis le 23 décembre 2019, comme l’avaient fait Jean-Baptiste Mockey, Ekra Mathieu, Jacob William, Lamad Camara, Séri Koré, Albert Paraiso, Philippe Vieira et Bernard Dadié, transférés à la prison de Grand-Bassam le 9 février 1949… dans un corbillard.




Laisser un commentaire

Coup de tonnerre/ Pour la première fois Ouattara envisage de reporter l'élection présidentielle...
Soro Guillaume appelle aux sanctions ciblées de l'ONU et de l'UE contre le régime ivoirien
Politique/ Rapports tendus avec la communauté internationale: ce que risque le régime Ouattara
Présidentielle 2020 : tout se complique pour Kouadio Konan Bertin dit KKB
Nul ne saura jamais exactement la cause de la haine que nourrit Hamed Bakayoko contre la famille Gon...

Autres articles