Actualités - Politique Nationale

Arrestation du couple Guéï, cerveau présumé de l'attaque de N'Dotré ?


Publié le 03 Mai 2021 à 13:54
Source: lecourrierquotidien.com
1299

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Les enquêtes sur l’attaque du camp militaire de N’Dotré dans la commune d’Abobo se poursuivent. Les forces de l’ordre ont arrêté le couple Guéï, qui aurait hébergé les assaillants venus du Liberia. L’information a été confirmée par le Procureur Adou Richard.

Les complices présumés de l’attaque meurtrière dans la nuit du 20 au 21 avril 2021 contre le camp militaire de N’Dotré dans la commune d’Abobo ont été arrêtés dans le centre-ouest du pays par les forces armées de Côte D’Ivoire.

Ce sont au total 26 personnes, soupçonnées d’avoir participé directement ou indirectement à l’attaque, qui ont été arrêtées. L’information a été donné par le Procureur de la République Adou Richard le vendredi 30 avril 2021, lors d’une conférence de presse au palais de la justice à Abidjan, pour informer la presse sur l’enquête relative à l’attaque de la base militaire de N’dotré.

« Il convient de préciser que douze de ces 26 personnes ont été interpellées à Békipréa dans la sous-préfecture de Daloa alors qu'elles se repliaient sur la ville de Toulepleu après l'échec de leur opération », a souligné le procureur.

Parmi les personnes arrêtées, quinze (15) sont de nationalité ivoirienne, huit (8) de nationalité camerounaise et trois (3) de nationalité libérienne. Elles ont été interpellées et mises à disposition des autorités judiciaires. « Déférés à mon parquet, j’ai requis à l’encontre de toutes ces personnes, l’ouverture d’une information judiciaire au 10ème cabinet d’instruction de la cellule spéciale d’enquête », a déclaré le procureur dans des propos rapportés par l’AIP.

M. Adou a aussi révélé que des personnes ont offert gîte et couvert aux assaillants. C’est notamment le cas du couple Guéï Gérard et Aka Affia épouse Guéï, qui a donné asile aux assaillants venus du Liberia pour accomplir leur sale besogne.

Au sujet des Camerounais interpellés dans une résidence non loin du camp militaire, ils expliquent être venus prendre part à des séances de prières organisées par une prophétesse. Tous ont été arrêtés et placés sous mandat de dépôt. Les investigations se poursuivent en vue d’identifier, localiser et appréhender les complices ainsi que les commanditaires de cette attaque.

Rappelons que la base militaire des Forces armées de Côte d'Ivoire sise à Abobo N'Dotré (Nord d'Abidjan) a été attaquée par un groupe armé. Le bilan de cette attaque fait état de 04 assaillants tués, 01 blessé parmi les forces armées de Côte d'Ivoire et du matériel militaire saisi.




Laisser un commentaire

Mort en couche d’une femme à l’Hôpital général d'Adzopé. Le récit révoltant du décès de Abiba
« On ne vainc pas la haine avec haine, mais avec l’amour » (Force en mouvement pour Soro)
Côte d’Ivoire : GPS aux cotés de la famille éplorée de Coulibaly Lambert à Ferké
Nigeria: Kidnappés il y’a un mois, la trentaine d’étudiants ont enfin été libérés
Affi N’guessan crache ses vérités : « Gbagbo lui-même est impliqué dans la crise que connaît le FPI »

Autres articles