Actualités - Politique Nationale

Assemblée nationale : Amadou Soumahoro est mort, l’intérim de Bictogo prend fin, ce que dit le règlement intérieur du Parlement


Publié le 09 Mai 2022 à 11:39
Source: Autres Sources
198

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Le décès subit d’Amadou Soumahoro, survenu dans la soirée du samedi 7 mai dernier fait la Une de l’actualité ivoirienne de ce lundi 9 mai 2022.

Le ciel vient de tomber à nouveau sur la Côte d’Ivoire.  Amadou Soumahoro, président de l’Assemblée nationale est décédé dans la matinée du samedi 7 mai dernier. Dans la revue de presse de ce lundi 9 mai, les journaux ivoiriens se font le relais de cette triste nouvelle et des messages de compassion adressés par les acteurs politiques ivoiriens, toutes sensibilités politiques confondues, à la famille politique et biologique de l’illustre disparu.

La Côte d’Ivoire en deuil

« La Côte d’Ivoire est en deuil : Amadou Soumahoro est mort», titre Notre Voie. « Amadou Soumahoro a quitté le perchoir», indique pour sa part le Patriote. Le quotidien proche du pouvoir révèle que la terrible nouvelle du décès de Tchomba a suscité l’émoi à Seguela, la ville natale du défunt, ainsi que dans toute la région du Woroba, dont-il est originaire.

Cette disparition soudaine n’a pas laissé indifférents la classe politique ivoirienne. Pour le président Alassane Ouattara dont les propos sont repris par Fraternité Matin, « La Côte d’ivoire perd un homme de conviction».  « Le président Gbagbo dit Yako aux députés et à la famille bilogique d’Amadou Soumahoro», retient le Panafricain de l’hommage rendu par l’ex-chef de l’ État ivoirien.  Les journaux ont également relayé les hommages de Charles Blé Goudé, Guillaume Soro, Pascal Affi N’guessan, Patrick Achi et bien d’autre...

Intérim de Bictogo, ce que dit le règlement intérieur du Parlement

Sur le même sujet, le nouveau Réveil révèle que le décès d’Amadou Soumahoro met automatiquement fin à l’intérim assuré depuis fin janvier dernier par Adama Bictogo, vice-président du Parlement et député d’Agboville, dans le sud-est de la Côte d’Ivoire.

Son décès rabat les cartes à l’Assemblée nationale. Puisque à  la lecture des textes régissant le fonctionnement de l’Institution s’ouvre une période d'intérim

« Son décès rabat les cartes à l’Assemblée nationale. Puisque à  la lecture des textes régissant le fonctionnement de l’Institution s’ouvre une période d'intérim du fait de la vacance de la présidence de l’Assemblée nationale qui est ainsi constaté par le décès du président», explique le confrère.

Citant  le point  2  de  l’article 3 du règlement intérieur qui dispose : que c’est au revient au plus âgé des vice-présidents ou à défaut le suivant qu’il revient d’assurer l’intérim. « En d’autres termes, Adama Bictogo, l’intérim  qu’ assurait Adama Bictogo prend fin selon le règlement intérieur», conclu le Nouveau Réveil.

Ouverture de la COP 1, ce lundi

Autre sujet de l’actualité ivoirienne, c’est l’ouverture des assises de la COP 15 prévu ce lundi 9 mai à Abidjan. Une quinzaine de chef d’ État sont annoncé à l’évènement. Il s’agira de prendre des décisions importantes relatives à la problématiques de la désertification et la sécheresse.


Laisser un commentaire

Koné Kobali répond à Lobognon : « Après 18 ans tu n’as pas pris de Soro le meilleur »
Charge contre Soro : « Lobognon recherche un tabouret confortable qui met du temps à venir »
Soro donne de ses nouvelles : « Le terrain politique nous reste entièrement favorable »
Guillaume Soro, samedi face à ses partisans : « GPS va conquérir le pouvoir et nous allons diriger la...
Bédié joue-t-il avec le feu ? Damana Pickass tacle à nouveau Blé Goudé, Soro Guillaume et Hubert Oulaye...

Autres articles