Actualités - Présidentielle 2020

Attaques répétées contre Mabri: Eveline Kponh (députée UPDCI) recadre sévèrement Sidiki Konaté «Tu veux tromper les gens à Abidjan en disant que tu contrôles la région, pourtant nous nous connaissons ici »


Publié le 28 Juin 2020 à 20:35
Source: Autre Presse
1914

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Dans la région du Tonkpi (ouest de la Côte d’Ivoire), les rapports ne sont plus au beau fixe entre Albert Mabri Toikeusse, président de l’UDPCI, et ses alliés du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Attaques répétées contre Mabri: Eveline Kponh (députée UPDCI) recadre sévèrement Sidiki Konaté

Finie l'idylle entre Albert Mabri Toikeusse, ex-ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur, et ses alliés du RHDP. A quelque 4 mois de la tenue de la prochaine élection présidentielle, les deux camps se regardent en chiens de faïence.

L’ouest-montagneux, un des bastions de l'UDPCI, est devenu le le nouveau terrain de bataille pour ces hommes politiques. Mi juin, alors qu’il animait une série de meetings dans le Tonkpi, le ministre Sidiki Konaté n’avait pas été tendre à l'endroit de Mabri Toikeusse.

Le coordonnateur régional du RHDP reproche au deuxième vice-président de la coalition au pouvoir, de vouloir abuser des populations en les poussant à tourner le dos au Président Alassane Ouattara et au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

«Tu veux tromper les gens à Abidjan en disant que tu contrôles la région, pourtant nous nous connaissons ici. La démagogie ne passera pas à l'ouest. Nous disons non au populisme, non à ceux qui ne veulent pas aller de l'avant et à ceux qui n’ont pas d'arguments », avait soutenu le ministre Sidiki Konaté.

Il répondait à une sortie du président de l’UDPCI, qui accusait le président Alassane Ouattara de n'avoir pas assez fait pour le développement du Tonkpi.

« Tu as tout eu grâce au Rhdp. Ministre d'Etat, ministre du Plan et du Développement ; ministre des Affaires étrangères ; ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ; président du Conseil régional. C’est aujourd’hui que tu vois qu’il n’y a pas de route à Zouan Hounien ? Tu n’avais pas pu dire au Président Ouattara qu’il n’y avait pas de bitume chez toi ? Qu'as-tu fait pour la région ? Depuis 17 ans, tu es ministre, qu'est-ce que tu as apporté à cette région dont tu te réclames tant ? », a-t-il vivement interrogé.

Cette sortie du ministre ivoirien de l’Artisanat n’a pas laissé indifférente l’honorable Eveline Tah KPON, députée suppléante à l'Assemblée nationale. Pour elle, Sidiki Konaté gagnerait à demander pardon au peuple Dan qu’il a contribué à endeuiller avec la rébellion des Forces nouvelles.

« Sidiki Konaté n’a pas la légitimité de parler de politique actuellement dans la région. Après la rébellion que ses camarades et lui ont imposée au peuple Dan, il devrait commencer humblement à s’incliner devant la mémoire des victimes et à demander solennellement pardon au peuple avant de faire irruption de manière si inélégante dans l’arène politique en s’en prenant à un digne fils de la région », a martelé Mme Tah KPON dont les propos sont rapportés par Le Nouveau Reveil.

« Nous mettons au défi M. Sidiki Konaté. Qu’il nous présente une seule action de développement qu’il a déjà menée dans cette région qu’il dit aimer », renchérit-elle.

Avant d’ajouter : « Aujourd’hui, le Conseil régional dirigé par le Dr Albert Toikeusse Mabri est presque seul à s’engager dans la réalisation d’infrastructures éducatives, sanitaires ou routières dans la région. Tous les parents le savent et donc ne se laisseraient pas séduire par les discours remplis de haine », a conclu la députée de Zouan-Hounien.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : « Si l’orgueil de ses partisans n’avait pas pris le dessus, mon grand frère chéri...
Démission de Duncan soupçonné de collusion avec Amon Tanoh et Chris Yapi (Côte d’Ivoire)
Ouattara nomme Patrick Achi PM en remplacement d'Amadou Gon
Côte d’Ivoire : Qui a barré le nom de Duncan dans le communiqué nécrologique de Gon ?
Politique-Santé-Le président du Sénat-Kouadio Ahoussou Jeannot victime d’un malaise ?

Autres articles