Actualités - Affaire Soro

Aussi, convient-il d’inviter monsieur Alassane Ouattara à faire preuve de la même clarté et limpidité (Affoussy)


Publié le 25 Décembre 2019 à 20:38
Source: Autres Source
739

Autres Source

« La maison de Soro a été acquise en 2008 sous Gbagbo ». C’est en résumé ce qu’a répondu l’ex-ministre Affousy Bamba-Lamine. Cette proche de Guillaume Soro a tenu à faire une déclaration le mercredi 25 décembre 2019.

Pour elle, l’objectif du régime Ouattara, est d’empêcher Soro d’être candidat à la présidentielle de 2020. « Le procureur de la République Adou Richard, lors d’une déclaration télévisée a indiqué que l’ex-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire est sous le coup d’un mandat d’arrêt international au motif de tentative de déstabilisation et de détournement de deniers publics ».

En effet, « le président de GPS, tient à rassurer l’opinion nationale et internationale de la vacuité de ces charges. Il n’échappe à personne que ceci est du dilatoire. En réalité toute cette entreprise vise piteusement à écarter monsieur Guillaume Kigbafori Soro. De la course à la présidence de la république et l’élection de 2020 », a expliqué Affousy Bamba-Lamine.

Maison de Soro, Gbagbo, Amon-Tanoh et Diby

Elle affirme, « en ce qui concerne l’opération immobilière d’une résidence pour le compte d’une société civile immobilière, elle s’est effectuée en 2008, du temps où monsieur Laurent Gbagbo était président de la République de Côte d’Ivoire.

Monsieur Guillaume Kigbafori Soro, Premier ministre de Côte d’Ivoire, monsieur feu Charles Koffi Diby, ministre de l’Economie et des Finances de la république de Côte d’Ivoire, enfin monsieur Marcel Amon-Tanoh, ministre de la Construction de la république de Côte d’Ivoire ».

« En ce qui concerne la nouvelle tentative de lui imputer une déstabilisation, monsieur Guillaume Soro s’inscrit en faux »

« Aussi, convient-il d’inviter monsieur Alassane Ouattara à faire preuve de la même clarté et limpidité. Relativement à certaines opérations financières du Trésor public pour son compte à la période équivalente ».

« En ce qui concerne la nouvelle tentative de lui imputer une déstabilisation, monsieur Guillaume Soro s’inscrit en faux. Pour le prétendu enregistrement audio, qui serait la preuve dont disposerait l’accusation, monsieur Guillaume Kigbafori Soro n’est pas surpris de la machination ainsi ourdie », a elle fait observer.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : « Si l’orgueil de ses partisans n’avait pas pris le dessus, mon grand frère chéri...
Démission de Duncan soupçonné de collusion avec Amon Tanoh et Chris Yapi (Côte d’Ivoire)
Ouattara nomme Patrick Achi PM en remplacement d'Amadou Gon
Côte d’Ivoire : Qui a barré le nom de Duncan dans le communiqué nécrologique de Gon ?
Politique-Santé-Le président du Sénat-Kouadio Ahoussou Jeannot victime d’un malaise ?

Autres articles