Actualités - Politique Nationale

Côte d'Ivoire : « Après Blé Goudé, Ouattara doit régler le cas Soro » (Nouveau Réveil)


Publié le 02 Juin 2022 à 10:33
Source: Autres Sources
387

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Maintenant que Blé Goudé est autorisé à rentrer en Côte d’Ivoire avec la remise de son passeport, le gouvernement ivoirien vient de régler une situation qui traînait à son pied comme un grelot. C’est déjà un pas. 

Un grand pas d’ailleurs dans le processus de réconciliation que tous les Ivoiriens appellent de tous leurs vœux. Surtout que la Constitution de la Côte d’Ivoire demande qu’aucun Ivoirien ne doit être contraint à l’exil. Or comme Blé Goudé, Soro Guillaume l’un des acteurs clés de la crise ivoirienne est aussi en exil forcé depuis plusieurs années.

Les Ivoiriens peuvent-ils se réconcilier sans lui ? Assurément pas sauf si l’on veuille une paix de façade qui ne va durer que dans le temps. Ce qui n’est pas fait pour panser en profondeur cette plaie béante qui tarde à se cicatriser.

On comprend aisément que la seule réconciliation qui s’impose aujourd’hui, c’est celle qui doit se faire avec tous les camps. D’où la nécessité du retour sans condition de Soro Guillaume sur la terre de ses ancêtres. Ce sera certainement une décision difficile à prendre par les adversaires de l’ex Premier ministre. Mais dans l’environnement politique actuel, elle s’impose à tous parce que c’est le moindre mal. Sinon que gagnerait la Côte d’Ivoire à rester dans cette position de ni paix ni guerre à cause d’un seul individu ?

Soro Guillaume lui-même a toujours crié haut et fort que son rêve est de voir son pays renouer avec le passé. Il faut donc faire amende honorable. Quel que soit ce qui s’est passé, il faut pardonner, faire table rase sur tous les actes posés peut-être contre la République, les déclarations de défiance etc et permettre à l’ex président de l’Assemblée nationale de retrouver « la famille » pour ensemble continuer le développement de la Côte d’Ivoire.

C’est à cette seule condition que la paix tant recherchée sera durable et définitive parce qu’on ne l’aura pas faite contre ou pour un camp. Il faut donc régler le cas Soro aussi.

Nouveau Réveil


Laisser un commentaire

Côte d'Ivoire : Ouattara dépouille Kandia Camara de ses prérogatives, il nomme un diplomate chevronné...
Côte d'Ivoire-Mamadou Traoré réconforte Soul To Soul :" Sois fort, mon frère"
Détenus politiques pro-Soro: des Soroïstes des USA font un geste symbolique
Côte d’Ivoire : « La 1ère erreur politique des supporters de Tidjane Thiam »
« Le changement, tant attendu en Côte d’Ivoire, passera par Soro » (Sié Coulibaly)

Autres articles