Actualités - AFFI/FPI

Côte d'Ivoire : Après Agnès Monnet, deux autres cadres du FPI quittent Affi « tu es allé trop loin, un chef doit avoir un peu de retenue »


Publié le 30 Mars 2019 à 12:10
Source: Autre Source
2729

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

La dernière conférence de presse du président de l’une des branches du front populaire Ivoirien (FPI) Pascal Affi N’guessan aura été l’élément déclencheur des défections dans le camp de ce dernier.

Après la démission d’Agnès Monnet, secrétaire général de la branche du FPI que dirige Affi, deux autres responsables quittent le navire Affi.

A LIRE AUSSI: 

Côte d'Ivoire : Jeannot Ahoussou-Kouadio défie Ouattara au Sénat

Dans des déclarations publiées sur internet ce jour, Paul-Wood Agnéro, vice-président du FPI chargé des politiques économiques et financières et Léon-Henri Séka Botchi, secrétaire national du FPI Rechercher FPI chargé de la région de la Mé ont présenté leurs démissions respectives au président du conseil régional du Moronou.

« Camarade Président, il me plaît de rompre le silence en ce jour et de marquer mon indignation quant aux déclarations tapageuses et incendiaires que tu as bien voulu prononcer publiquement à l'encontre du Président Laurent GBAGBO, à l'occasion du rendez-vous manqué de Bruxelles.

Peu m'importe les arguments avancés, et dont j'ai des raisons objectives de douter. En mon sens, tu es allé trop loin. Je suis outré par tes propos irrévérencieux et je trouve ton attitude inacceptable. Un chef doit avoir un peu de retenue, prendre un peu de recul devant n'importe quelle situation et éviter de s'exhiber d'une telle manière.

A LIRE AUSSI: 

Côte d'Ivoire : Patrick Zasso dit «Englobal» tabassé au campus de Cocody

Compte tenu des manquements insoutenables envers celui que tu considères comme un simple Président Fondateur du FPI, et que tu sembles vouloir ranger au placard de l'histoire de notre pays, j'ai décidé à l'instant même, en ma qualité de Vice-Président chargé des Politiques Économiques et Financières, de rendre ma démission de la Direction du FPI que tu diriges », a déclaré Paul-Wood Agnéro. 

Léon-Henri Séka Botchi estime quant à lui que sa démission intervient dans le cadre de celle d’Agnès Monnet, inspiratrice de sa démarche politique.

«Camarade Président, je viens par la présente vous informer de ma démission irrévocable de démissionner de mes fonctions de secrétaire national chargé de la région de la Mé, à compter de ce jour », a-t-il indiqué dans sa lettre.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : « Si l’orgueil de ses partisans n’avait pas pris le dessus, mon grand frère chéri...
Démission de Duncan soupçonné de collusion avec Amon Tanoh et Chris Yapi (Côte d’Ivoire)
Ouattara nomme Patrick Achi PM en remplacement d'Amadou Gon
Côte d’Ivoire : Qui a barré le nom de Duncan dans le communiqué nécrologique de Gon ?
Politique-Santé-Le président du Sénat-Kouadio Ahoussou Jeannot victime d’un malaise ?

Autres articles