Actualités - Politique Nationale

Côte d'Ivoire : Décès de Soumahoro, l'intérim assuré par le doyen des Vices-présidents, des élections organisées dans 15 à 30 jours


Publié le 09 Mai 2022 à 15:54
Source: Autres Sources
315

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Amadou Soumahoro, est décédé samedi à l'âge de 68 ans à Abidjan. Avant son rappel à Dieu, depuis quelques, il avait confié l'intérim de son pouvoir à Adama Bictogo, l'un des Vice-présidents de l'institution.

Avec son décès que dit les dispositions générales du règlement de l'Assemblée nationale et qui assurera l'intérim de Amadou Soumahoro puisque son poste est désormais vacant.

Selon l’article 3 des dispositions générales du règlement de l'Assemblée nationale, « à chaque renouvellement l'Assemblée nationale est convoquée par le doyen d’âge des députés ou à défaut le suivant. Ensuite, à chaque session ordinaire ou extraordinaire l'Assemblée nationale est convoquée par son Président ». «Toutefois, en cas de vacance de la présidence de l'Assemblée nationale par décès, par démission ou par empêchement absolu, l’intérim du Président de l'Assemblée nationale est assuré par le plus âgé des Vice-présidents ou à défaut le suivant ».

Dans ce cas, selon le Règlement de l'Assemblée nationale, le plus âgé des Vice-présidents ou à défaut le suivant convoque l'Assemblée nationale en vue de procéder à l'élection du nouveau Président dans une période allant de 15 à 30 jours.

Avec le décès de Amadou Soumahoro, selon un juriste expert, le vice-président le plus âgé est l'Honorable DIAWARA Mamadou. Et ce dernier a déjà eu à assurer l'intérim du président de l'Assemblée nationale après la démission de Soro Guillaume. Dans ce cas, «C'est ce qui correspond à la notion de président de l'assemblée nationale par intérim », a-t-il mentionné. Les autres cas d'intérim (absence) sont assurés par les vice-présidents.

«Ce sont des vice-présidents assurant l'intérim du président de l'Assemblée nationale. Ce ne sont pas dans ce cas des présidents de l'Assemblée nationale par intérim », a t-il précisé.

Par ailleurs, notons que feu Amadou Soumahoro était une figure de la politique ivoirienne et un fidèle du président Alassane Ouattara. Il est l'un des membres fondateurs du Rassemblement des Républicains (RDR), le parti historique de M. Ouattara, en 1994. Maire de la ville de Séguéla de 1996 à 2013, il avait contribué à l'implantation du parti dans le nord du pays.

Ce diplômé de l’Institut des Relations Economiques Internationales de Paris (1979), avec une spécialité en commerce international, avait été plusieurs fois ministre, du Commerce extérieur en 2002 puis du Commerce entre 2003 et 2005 dans un gouvernement d'union sous la présidence de Laurent Gbagbo.


Laisser un commentaire

Koné Kobali répond à Lobognon : « Après 18 ans tu n’as pas pris de Soro le meilleur »
Charge contre Soro : « Lobognon recherche un tabouret confortable qui met du temps à venir »
Soro donne de ses nouvelles : « Le terrain politique nous reste entièrement favorable »
Guillaume Soro, samedi face à ses partisans : « GPS va conquérir le pouvoir et nous allons diriger la...
Bédié joue-t-il avec le feu ? Damana Pickass tacle à nouveau Blé Goudé, Soro Guillaume et Hubert Oulaye...

Autres articles