Actualités - Politique Nationale

Côte d'Ivoire : Succession d'Amadou Soumahoro, le choix de Kandia Camara malmène Bictogo, le RHDP suspendu aux lèvres d'Alassane Ouattara


Publié le 19 Mai 2022 à 17:07
Source: lecourrierquotidien.com
459

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Qui sera le prochain président d'Assemblée nationale en remplacement du défunt Amadou Soumahoro ? Depuis le lundi 16 mai 2022, les candidatures au poste de président de la chambre basse du Parlement sont ouvertes. Elles seront closes le mardi 24 mai 2022. 

L'élection, elle est prévue pour se dérouler deux semaines après, le mardi 07 juin. Majoritaire à I'hémicycle, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) est assuré de garder le poste. Mais qui au sein du groupe parlementaire pour occuper le fauteuil ? Selon nos informations, la consigne viendra dAlassane Ouattara, Président de la République, Président du Rhdp. « Tout se jouera en fonction des instructions du président Alassane Ouattara. Cest lui le chef. Nous agirons suivant ses orientations glisse un élu Rhdp. qui totalise plus de dix ans à Assemblée nationale. 

Quid favoris pour le poste de pré-dent de la chambre basse ? plusieurs noms ont été avancés ta foulée du décès d'Amadou Soumahoro : celui de actuelle ministre d'Etat ministre des Affaires étrangères de t'intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Kamissoko Camara ; celui du ministre

Fonction publique. Anne Désirée Ouloto et bien sûr le nom d'Adama Bictogo, vice-président de l'Assemblée nationale ayant  assuré d'intérim d'Amadou Soumahoro, lorsque ce dernier, malade était empêché. Il y a eu certes beaucoup de noms qui sont avancés. Pour nous. cela relève davantage de la communication que des orientations du chef. C'est Alassane Ouattara seul, notre boussole, prononce presque comme un mantra un député Rhdp, fin connaisseur de l'appareil.

PIOÛRE DE RAPPEL.

Au fait, le processus n'avait pas été tout à fait différent lorsqu'au mois de mars 2021, il avait été question d'élire le nouveau président de l'Assemblée nationale. Lundi 29 mars 2021, veille de l'élection du président de la chambre basse, Alassane Ouattara avait reçu au palais de la présidence, les députés Rhdp. Il avait alors donné son choix- celui de Sournahoro- pour occuper le perchoir.

L'implication du président du Rhdp s'était révélée décisive : elle a permis d'étouffer de discrètes contestations- d'autant ue le député de Séguéla sous-préfecture, Bobi Diarabana présentait déjà des signes de faiblesse physique et de parvenir à une sorte de consensus. A l'époque, en plus d'Amadou Soumahoro, deux élus Rhdp avaient fait officiellement acte de candidature, Il s'agit de ta députée de Tengrela, Mariam Traoré, et de celui de Séguelon Gbongaha, Vassiriki Konaté.

Mardi 30 mars 2021, avant que les députés ne passent au vote, Mariam Traoré et Vassiriki Konaté avaient retiré leur candidature. A l'arrivée, Amadou Soumahoro, le candidat du Rhdp l'a emporté (avec 63, 970/0 des suffrages) devant la députée de Bocanda, Eliane Affoué N'zi, candidate du Parti démocratique de Côte d'Ivoire- Rassemblement démocratique africain (Pdci-Rda, opposition).

Le choix du président de l'Assemblée nationale aura donc été celui du président du Rhdp, majoritaire à l'hémicycle. Et sauf cataclysme, pour la succession d'Amadou Soumahoro, le choix d'Alassane Ouattara devrait correspondre au futur président de l'institution. Ainsi va la loi de la majorité !


Laisser un commentaire

Koné Kobali répond à Lobognon : « Après 18 ans tu n’as pas pris de Soro le meilleur »
Charge contre Soro : « Lobognon recherche un tabouret confortable qui met du temps à venir »
Soro donne de ses nouvelles : « Le terrain politique nous reste entièrement favorable »
Guillaume Soro, samedi face à ses partisans : « GPS va conquérir le pouvoir et nous allons diriger la...
Bédié joue-t-il avec le feu ? Damana Pickass tacle à nouveau Blé Goudé, Soro Guillaume et Hubert Oulaye...

Autres articles