Actualités - Politique Nationale

Côte d'Ivoire : Un général encombrant, Gbagbo ne veut plus de Blé Goudé, la rupture est désormais consommée entre les deux hommes


Publié le 29 Juin 2022 à 11:55
Source: lecourrierquotidien.com
369

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

La chose se murmurait depuis plusieurs mois. Elle est maintenant officielle, les deux ex-codétenus de la Cour pénale internationale (CPI), Gbagbo et Blé Goudé ne marchent plus dans la même direction politique. C’est Koné Katinan, porte-parole de l’ancien chef d’Etat qui a rendu l’information publique ce jeudi, lors de la tribune du PPA-CI qu’il anime depuis un moment.

Laurent Gbagbo et l’ex-leader des ‘’jeunes patriotes’’, Charles Blé Goudé ne sont plus dans la même dynamique politique. L’information, pour ceux qui doutaient encore de la rupture entre les deux ex-pensionnaires de la prison de la Cour pénale internationale a été donnée ce jeudi par Koné Katinan au cours de la tribune du PPA-CI qu’il a animé au siège dudit parti à la Riviera Palmeraie (Cocody).

« Quand vous créez un parti politique, l’objectif c’est le pouvoir d’Etat. Forcément, nous devenons des adversaires politiques. Que nous ayons été ensemble ou pas. Il a créé le Cojep, il l’a transformé en parti politique, nous ne sommes plus ensemble », a déclaré le cadre du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire, parlant de Charles Blé Goudé. Puis d’ajouter : « Mais, on peut manger porc au four ensemble » pour signifier que la rupture entre l’ancien président de la République et son désormais ex-lieutenant n’est que politique. Pour Koné Katinan et le PPA-CI, Charles Blé Goudé n’est plus ni moins qu’un adversaire politique qu’ils sont prêts à affronter.

« S’il arrive que nous rentrons dans une compétition politique, nous le traiterons comme les autres adversaires ». Le tableau étant ainsi dressé, le parti de Laurent Gbagbo, à entendre Justin Koné Katinan, est prêt à livrer bataille avec le Congrès pour la justice et l’égalité des peuples de Charles Blé Goudé sur le terrain politique. « Nous sommes les militants du PPA-CI dont le président s’appelle Laurent Gbagbo. Blé Goudé a son parti politique et ses militants. Croyez-vous que c’est que c’est au RHDP ou au PDCI qu’il ira chercher des militants ? Non, c’est chez nous », soutiendra l’intervenant avant de prévenir que son parti ne fera aucun cadeau à son ancien allié.

Ainsi, dira-t-il, « la bataille sera plus farouche qu’avec les autres adversaires mais, sans violence, ça sera selon les règles de l’art comme le président Laurent Gbagbo nous l’a appris ». Cette sortie de Koné Katinan vient mettre une couche de peinture sur le tableau déjà peint récemment par Damana Pickass, secrétaire général du PPA-CI, il y a quelques semaines. Lors d’une sortie il y a quelques jours, le secrétaire général du parti de Laurent Gbagbo n’était pas allé de main morte pour remonter les bretelles à l’ancien leader de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire qu’il accuse de « lancer des piques et attaques au président Laurent Gbagbo ».

Il avait déclaré qu’eux, les cadres du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire, répondront « au coup par coup aux attaques contre » leur leader. Cette sortie avait suscité de nombreuses spéculations quant à la nature des rapports actuels entre les deux ex-compagnons de la CPI. Les partisans des deux camps s’étaient même livrés à des empoignades sur les réseaux sociaux.

Entre les défenseurs de l’un et de l’autre, il y avait des optimistes qui soutenaient mordicus que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont sur la même longueur d’onde et que c’était l’entourage de l’ancien chef d’Etat qui enflammait la polémique pour discréditer l’ancien leader des jeunes patriotes. Ces derniers avaient même pris rendez-vous avec leur vis-à-vis pour le retour en Côte d’Ivoire du président de Cojep qui, une fois en terre ivoirienne, mettrait fin à la polémique. Finalement, c’est le PPA-CI qui a décidé de crever l’abcès et non pas de n’importe quelle manière.

C’est le porte-parole du président du parti qui le dit. Tout ceci, on pourrait le dire, vient parachever l’annonce faite par Laurent Gbagbo lui-même en février lorsqu’il recevait les hommages des femmes et les jeunes de son parti. A cette occasion, réagissant à la polémique qui soutenait qu’il a abandonné Charles Blé Goudé en rentrant seul le 17 juin 2021, l’ancien chef d’Etat s’est défendu à ces termes : « j’entends souvent beaucoup de roman, des choses qui ne sont pas justes ( …).

Lui et moi, notre compagnonnage s’est achevé le 31 mars quand la CPI a déclaré que nous sommes totalement exonérés de toutes les charges qui nous sont imputés ». Pour ceux qui n’avaient pas perçu le sens de ce discours, la clarification est maintenant faite. Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ne marchent plus dans la même direction politique. L’aventure politique entre le président den Cojep et celui qu’il a toujours mentionné comme son « référent politique » s’est arrêtée officiellement.

Générations Nouvelles

Le titre est de la rédaction


Laisser un commentaire

Côte d'Ivoire : Ouattara dépouille Kandia Camara de ses prérogatives, il nomme un diplomate chevronné...
Côte d'Ivoire-Mamadou Traoré réconforte Soul To Soul :" Sois fort, mon frère"
Détenus politiques pro-Soro: des Soroïstes des USA font un geste symbolique
Côte d’Ivoire : « La 1ère erreur politique des supporters de Tidjane Thiam »
« Le changement, tant attendu en Côte d’Ivoire, passera par Soro » (Sié Coulibaly)

Autres articles