Sports - CAN2015

Côte d'Ivoire: Alain Lobognon fait des révélations sur les détournements des primes de la Can2015


Publié le 11 Juillet 2019 à 14:10
Source: Autre Presse
373

Alain Lobognon Can2015

La question des primes non payées des Éléphants, Champion d'Afrique 2015, continue de faire grand bruit. Alain Lobognon, ministre des Sports d'alors, dit enfin sa part de vérité sur cette affaire qui est loin d'avoir livré tous ses contours.

Primes des Éléphants, Alain Lobognon accuse...

Yaya Touré et ses coéquipiers de la sélection nationale ivoirienne ont été très héroïques en Guinée équatoriale en décrochant le second sacre des Éléphants en Coupe d'Afrique des nations (CAN). De retour au pays, les joueurs ivoiriens et l'encadrement technique ont eu droit à un hommage national, après avoir été reçus par le Président Alassane Ouattara au Palais présidentiel d'Abidjan.

A cette récompense présidentielle et à la célébration populaire au stade Félix Houphouët-Boigny devraient s'ajouter les primes offertes par le ministère de tutelle, le ministère de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs. Mais un scandale éclata au sein de ce département, et ces primes n'ont pas été payées. Le ministre Alain Lobognon a par la suite été limogé de son poste, le 13 mai 2015.

Quatre années après les faits, alors que les Éléphants sont encore en compétition à la CAN 2019, le principal accusé a tenu à lever un coin de voile sur cette affaire rocambolesque. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le Député de Fresco est revenu sur le sujet.

« J’étais ministre dans ce gouvernement. J’avais demandé que les primes des footballeurs, les primes des sportifs soient payées via la banque du Trésor. Je crois que la meilleure réponse qui m’a été donnée était de créer une banque du RDR. Lobognon parle, on dit "il a détourné la prime des éléphants" », a-t-il indiqué, avant d'ajouter : « Mais, je ne suis pas le directeur général de la banque du Trésor. Je demande ce soir aux Ivoiriens de demander au Directeur général de la banque du Trésor. »

Il avait par ailleurs pointé un doigt accusateur sur la Fédération ivoirienne de football (FIF). Ces propos de l'ancien ministre des Sports sont d'autant plus graves que la réaction de la structure publique mise en cause est attendue.




Laisser un commentaire

2020, Alassane Ouattara et le RHDP en "Conseil de guerre", ce lundi
« Trop » de présidents « africains se croient irremplaçables », selon Mo Ibrahim
Meeting place CP1 Côte-d’Ivoire: EDS lance sa « campagne pour le retour de Gbagbo » sur fond de...
CPI : La chambre d'appel rejette la requête de Bensouda
Côte d'Ivoire: Adjé Jean François, un homme qui sculpte sa personnalité d'homme Etat

Autres articles