Actualités - Opposition contre Affi

Côte d’Ivoire : Affi N’guessan, un opposant farouchement opposé à l’opposition


Publié le 05 Septembre 2019 à 12:43
Source: Autre Presse
1908

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Selon le parti démocratique de Côte d’Ivoire d’Henri Konan Bédié, Pascal Affi N’guessan ne serait pas un simple opposant, mais un opposant qui s’oppose farouchement à l’opposition.

C’est selon le PDCI-RDA un opposant soit acheté, soit pris en otage par Alassane Ouattara, car après s’être opposé à la commission électorale indépendante non consensuelle promulguée par le gouvernement, comme les grands partis comme le FPI de Gbagbo, le PDCI-RDA de Konan Bédié et sa plateforme, et la plateforme EDS pro-Gbagbo, Affi N’guessan a contre toute attente fait volte-face pour apporter son soutien à cette CEI non consensuelle, suite à une rencontre lundi avec le ministre de la Défense Hamed Bakayoko.

A LIRE AUSSI: 

Côte d’Ivoire : Alain Donwahi tombe aussi dans la « mangercratie », 120 000 FCFA pour une simple visite médicale ?

L’information barre la Une du quotidien pro-Bédié, Le Nouveau réveil, dans sa parution d’hier.

En effet selon notre confrère, le président d’une faction dissidente du front populaire ivoirien (FPI) mais reconnu par le pouvoir, en donnant son accord à une commission électorale indépendante non consensuelle et rejetée par les principaux partis de l’opposition et la société civile, s’oppose farouchement aux intérêts vitaux de l’opposition.

Pascal Affi N’guessan n’est plus un opposant farouche au régime Ouattara, mais un opposant qui s’oppose farouchement à l’opposition. Une grande première sur les bords de la lagune ébrié.

Après s’être opposé farouchement durant des années au Président Laurent Gbagbo et à son parti, invoquant toutes sortes d’arguments contradictoires les uns les autres, Pascal Affi N’guessan vient de jeter son dévolu contre le Président Henri Konan Bédié et l’opposition dans sa grande majorité.

A-t-il été acheté par Alassane Ouattara ou pris en otage par ce dernier comme d’autres, s’interroge notre confrère qui croit savoir que l’attitude du président de cette faction minoritaire du FPI serait liée à l’affaire de son épouse Angéline Kili.

Mais rien n’est moins sûr.

Toujours est-il que l’affaire continue t’intriguer dans le marigot politique ivoirien où on tente de minimiser et de le considérer comme un non événement eu égard à son faible poids politique.

Dernière réaction, celle de Danielle Boni Claverie, présidente de l’URD, qui affirmé que cette adhésion d’Affi N’guessan à la CEI de Ouattara n’engageait pas l’opposition, mais seulement sa faction du FPI.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : « Si l’orgueil de ses partisans n’avait pas pris le dessus, mon grand frère chéri...
Démission de Duncan soupçonné de collusion avec Amon Tanoh et Chris Yapi (Côte d’Ivoire)
Ouattara nomme Patrick Achi PM en remplacement d'Amadou Gon
Côte d’Ivoire : Qui a barré le nom de Duncan dans le communiqué nécrologique de Gon ?
Politique-Santé-Le président du Sénat-Kouadio Ahoussou Jeannot victime d’un malaise ?

Autres articles