Actualités - Présidentielle 2020

Côte d’Ivoire : Comment Ouattara s’est octroyé une fausse majorité par le découpage électoral (PDCI)


Publié le 22 Août 2019 à 17:24
Source: Autres Source
1261

Autres Source

Le secrétaire exécutif du PDCI, chargé des Elections, Adiko Roland a relevé le déséquilibre qui ressort du découpage électoral et qui mérite d’être corrigé.

Il a expliqué que sur la base des sièges des députés par zone, pour une population électorale de 6.185.451 électeurs, le Sud a 50 sièges au lieu de 70.

Indemne pour l’ouest qui a 57 sièges pour 6 179 133 électeurs au lieu de 70 sièges. L’Ouest montagneux a 25 sièges au lieu de 27 pour 2 371 920 électeurs. Le Centre qui devrait avoir 30 sièges pour 2 625 026 électeurs dispose de 37 sièges. L’Est en a 31 au lieu de 24 pour 2 137 404 électeurs. Et le Nord qui devrait avoir 36 sièges avec 3 172 392 en a 55.

En prenant en compte le nombre d’électeurs par mairie et par zone, Roland Adiko a relevé que le Sud dispose de 28 mairies pour 2 014 762 électeurs pendant que le Nord en a 69 avec que  467 044 électeurs. Le Centre lui, a 29 mairies avec 559 616 électeurs. L’Est en a 23 avec 314 454 électeurs, l’Ouest, 34 avec 699 735 électeurs et l’Ouest montagneux 17 mairies pour 266 226 électeurs.  

« Il y a donc un déséquilibre que nous devons corriger » a dit Adiko. Qui également a noté que selon les projections au regard de la démographie, en 2020, il y aura plus de 10, 400 millions d’électeurs contre environ 6 millions en 2014. A l’en croire, le PDCI doit œuvrer à faire inscrire la majorité des plus de 4 millions qui ne sont pas encore sur le listing.

A la question de savoir si en 4 mois on pouvait faire les cartes nationales d’identités, nécessaires, pour l’inscription sur le listing et pour le vote, Adiko Roland, a exprimé son inquiétude quant à la tenue des délais.

« C’est qu’il ne faut pas associer l’établissement de la CNI aux élections. Mais malheureusement, c’est ce qui se passe chaque année. C’est à la veille des élections qu’on commence à parler des Cartes d’identité.

Je voudrais vous donner un chronogramme des élections et vous regarderez et vous verrez que le président Bédié avait raison en demandant une prorogation d’au moins 2 ans. C’est sûr que les élections auront lieu le 31 octobre 2020 conformément à la Constitution.

L’article 11 du Code électoral nous dit que la liste électorale provisoire doit être publiée 3 mois au plus tard avant les élections. Cela veut dire que fin juillet au moins, il faudrait que tous les autres 6 millions de personnes qui n’ont pas encore la Carte nationale d’identité l’aient pour s’inscrire sur la liste électorale.

Et la liste électorale définitive doit être publiée le 15 octobre 2020. C’est-à-dire 15 jours avant les élections. Il va avoir la modification du 31 juillet et du 15 octobre.

Est-ce qu’on pourra faire la révision de la liste électorale et inscrire ces personnes sur la liste ? D’après nos calculs, de juin à décembre 2019, il doit avoir le renouvellement de la CNI comme le président l’avait annoncé.

Le 31 juillet 2020, il doit avoir la publication de la liste électorale provisoire, le 1er septembre 2020, on devrait avoir le dépôt des candidatures pour l’élection à la présidence de la République.

Le 15 septembre 2020, la publication de la liste électorale définitive et le samedi 31 octobre 2020, il devrait avoir les élections. Au regard de ce chronogramme,  ils seront obligés de proroger le délai des anciennes Cartes d’identité » a-t-il expliqué.




Laisser un commentaire

Les exilés pro-Gbagbo se préparent pour le retour, C’est le FPI qui nous demande de rentrer au pays,...
Côte d’Ivoire : 5 militantes de GPS de pro Soro incarcérées à la MACA depuis août 2020 obtiennent la...
Aplatissement devant Alassane Ouattara : Les dessous de la volte-face de Marcel Amon Tanoh (Selon Chris Yapi)
France : Une pro-Soro casse les papos sur Thérèse Ouattara après son départ de GPS
Succession d’Alassane Ouattara: Ces erreurs qui menacent Hamed Bakayoko

Autres articles

Top articles