Actualités - Trafic de drogue

Côte d’Ivoire : Hamed Bakayoko porte plainte à Abidjan contre Vice Media, deux journalistes et deux activistes dans l’affaire trafic de drogue


Publié le 23 Juin 2020 à 17:52
Source: Autre Presse
1283

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Cité par un média international (Vice), dans une curieuse affaire de trafic de drogue à Abidjan, Hamed Bakayoko, Premier ministre par intérim ivoirien, ministre de la Défense a porté plainte contre le journal d’investigation québécois Vice, deux journalistes et deux activistes. La plainte a été déposée le mardi 23 juin 2020.

« L’affaire Hamed Bakayoko », prend un nouveau virage. En effet, cité dans une prétendue affaire de drogue sans preuve par le journal d’investigation québécois Vice, le maire de la commune d’Abobo a saisi un conseil d’avocat. L’information a été livrée le mardi 23 juin 2020, à travers un communiqué signé de Me Niamkey Marie-Irène Avocat à la Cour Cabinet VIRTUS Avocats, dont Afrik Soir a reçu copie.

« Suite à la publication d’articles diffamatoires à son encontre, M. Hamed Bakayoko, Ministre d’Etat, Ministre de la Défense a saisi son Conseil pour suite à réserver. Pour rappel, en matière de délit commis via internet, la jurisprudence en droit International privé reconnait la compétence des juridictions du lieu où la victime a le centre de ses intérêts pour apprécier l’impact du contenu mis en ligne et donc le dommage (…) », précise le communiqué.

Et de poursuivre, « pour la sauvegarde de ses droits, M. Hamed Bakayoko, Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, a déposé une plainte le 23 juin 2020, enregistrée sous le numéro S/N1138CF/PRAP/TPI entre les mains de monsieur le Procureur de la République près le Tribunal de Première instance d’Abidjan en vertu de l’article 99 de la loi numéro 2017-867 du 27 décembre 2017 portant régime juridique de la presse, pour : diffamation (article 90 et suivant de la loi n° 2017-867 du 27 décembre 2017 portant régime juridique de la presse) ; atteinte à l’ordre public ( article 179 du Code pénal) ; injures commises par le biais d’un système d’information ( article 60 et suivant de la loi n° 2013-451 du 19 juin 2013 relative à la lutte contre la cybercriminalité) ».

Plainte d’Hamed Bakayoko contre Vice et autres

« Contre : La société VICE media, 49 South 2nde, Brooklyn USA 11211 ayant pour directeur de publication Madame Nancy Dubuc ; la société VICE Belgique, Quai des Charbonnages 62, St-Jans-Molenbeek, Bruxelles Région 1080, Belgique ayant pour directeur de publication Madame Souria Cheurfi ; la société VICE France, 10 rue de la Vacquerie 75011 Paris 11e France ayant pour directeur de publication Monsieur Ariel Wizman ; M. Bauwens Daan Jan, passeport n° EM480020 délivré par l’Etat Belge, domicilié S/C Journalism Fund eu Rue Léopold 6 à 1000 Bruxelles Belgique ; M. Ibekwe Nicholas Leonnard, passeport n°A07168208 de la République du Nigéria, de nationalité Nigériane, domicilié S/C Premium Times 53 Mambolo Street zone 2 wise Abuja Nigeria ; Mme Camara Maïmouna alias Guêpe, nationalité Ivoirienne , domiciliée à 9120 Strebbling way appartement « F » Laurel 20723-5966 Maryland Etats-Unis d’Amérique ; X plus connu sous le nom de Kyria Doukouré. Et tous ceux qui s’avèreront », conclu le communiqué.

Rappelons que Hamed Bakayoko, Premier ministre par intérim était gravement mis en cause sans preuve par le journal d’investigation québécois VICE, dans une affaire de trafic de drogue. La réaction du concerné, ne s’était pas fait attendre dans une note publiée sur Facebook le lundi 8 juin 2020.

« Je n’ai pas pour habitude de réagir à des allégations portées contre moi sur les réseaux sociaux. Mais je me vois contraint de le faire aujourd’hui, suite à une publication sur une prétendue enquête de deux journalistes, Messieurs Ibekwe Nicholas et Daan Bauwens. Ces allégations vont à l’encontre de mes principes de vie et sont de nature à jeter le discrédit sur mon pays, en raison des fonctions que j’exerce. Au regard de ces insinuations extrêmement graves et diffamatoires, j’ai décidé de porter plainte contre Messieurs Ibekwe Nicholas, Daan Bauwens et les relais (…) », avait écrit le maire d’Abobo le lundi 8 juin 2020 sur sa page officielle.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : Michel Gbagbo confond les détracteurs du Président Bédié et rassuré sur la légalité...
Côte d’Ivoire : Le tabouret de Blé Guirao arraché par Ouattara et remplacé par un dissident de l'UDPCI
Affaire 3è mandat: Sidi Touré dit tout sur la candidature de Ouattara
« Bédié, membre de fait du Conseil constitutionnel, donc inéligible ? » : Un magistrat explique tout et...
Deuil: Décès du fils de Koné Katinan, porte-parole de Gbagbo des suites d'une longue maladie

Autres articles