Actualités - Situation sécuritaire

Côte d’Ivoire : Les 4 autres présumés assassins du jeune footballeur Tambadou, arrêtés


Publié le 20 Décembre 2019 à 09:15
Source: Autre Presse
566

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Un mois après l’assassinat du jeune footballeur, Ibrahim dit Lukaku Tambadou, tué par les ‘’microbes’’ à Adjamé, les autres présumés complices ont été interpellés le mercredi 18 décembre 2019 dans la commune d’Attécoubé.

Fin de parcours pour les autres présumés assassins du jeune footballeur tué par les ‘’microbes’’ dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 novembre 2019 derrière la mairie d’Adjamé. L’opération a été conjointement menée par les éléments du Commissariat de Police du 3è arrondissement et le Centre de coordination des opérations décisionnelles (CCDO).

A LIRE AUSSI: 

Hanny Tchelley crucifie Nady Bamba: « Quand tu envoies les gens insulter madame Gbagbo dans son intimité. Que cherches-tu ?»

En effet, les faits remontent au mercredi 18 décembre aux environs de 2 heures 30 minutes, lorsque le Chef de service du Commissariat de Police reçoit un appel anonyme. Il fait état de la présence d’un individu ayant les traits de ressemblance du présumé auteur de l’assassinat d’Ibrahim dit Lukaku Tambadou dans la commune d’Attécoubé, précisément dans le sous-quartier « Boribana ».

 

Sans tarder, le Commissaire de Police en compagnie de certains éléments et du CCDO se sont rendus sur les lieux, où ils ont interpellé Mohamed Touré, 19 ans, ivoirien, se disant mécanicien. Interrogé, il n’hésite pas à reconnaitre qu’il a participé au meurtre du jeune footballeur et que les autres complices se trouveraient dans un fumoir dans ledit quartier.

Des microbes arrêtés en 2017 par Amara le Gros à Abobo

Les fins limiers se déportent sur les lieux et mettent le grappin sur ces hommes sans foi ni loi. Il s’agit de : D. Y, 28 ans, ivoirien, se faisant passer pour un vendeur, domicilié à Attécoubé, chef du gang ; de T.A, 27 ans, burkinabé, se disant apprenti-chauffeur; de K.N.A, 17 ans, ivoirien, sans emploi; et de O.A, 30 ans, burkinabé, se faisant passer pour un vendeur.

Une fouille a permis de retrouver sur les lascars 119 boulettes de cannabis, 2 couteaux, 2 paires de ciseaux et plusieurs téléphones portables. Précisons que le mercredi 13 novembre 2019, le commissaire Hyacinthe Ouffouet et ses hommes avaient déjà interpellé trois présumés meurtriers.

Il s’agissait de Sékou Doumbia, alias Poutchou, 18 ans, ivoirien, se faisant passer pour un commerçant, interpellé à Abobo ; Alassane Sidibé, alias Peter, âgé de 15 ans. Il est mécanicien et a été interpellé à Attecoubé et l’élève Moussa Coulibaly, Alias Attakabé, 15 ans, interpellé à Attecoubé. Il avait été retrouvé sur eux, les éléments appartenant à la victime.

Notamment le téléphone portable, le portefeuille et autres objets. Les armes ayant servi à l’assassiner ont également été retrouvés sur les quidams. C’est de retour de la mosquée, qu’Ibrahim a été arraché à l’affection de ses siens. Et ce, après la prière de la nuit sainte du Maouloud.

Vidé de son sang, Lukaku Tambadou succombe aux coups de couteaux et son corps est abandonné par les quidams, qui se volatilisent dans les couloirs sombres jouxtant la mairie d’Adjamé. Il fût porté en terre dans l’après-midi du mardi 11 novembre 2019 au cimetière d’Abobo-Baoulé.




Laisser un commentaire

Côte d'Ivoire : Candidature de Ouattara, les jeunes de l'opposition appellent à des marches éclatées le...
Affaire 3ème mandat du président Ouattara : Un prêtre catholique catégorique : « Il n'y a pas de débat...
Election à la FIF: Sory Diabaté confiant pour sa victoire, veut tendre la main à ses adversaires
La Lettre du Continent relate l'arrivée de Gbagbo à l'ambassade de Bruxelles : le président Gbagbo...
Guillaume Soro à propos de Ouattara : Mr Ouattara lui-même s’était engagé devant moi et d’autres...

Autres articles