Actualités - Politique Nationale

Côte d’Ivoire : Les funérailles d’Amadou Soumahoro boycottées à Abidjan et à Séguéla ?


Publié le 16 Mai 2022 à 10:44
Source: lecourrierquotidien.com
265

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Qui l’aurait cru ? Les obsèques de l’ex président de l’Assemblée nationale Amadou Soumahoro boycottées à Abidjan et à Séguéla non seulement par ses camarades de lutte de l’ex RDR aujourd’hui RHDP mais surtout par les populations.

Aucune cérémonie d’honneur encore moins un piquet d’honneur comme nous l’annoncions, dans notre parution d’hier. Pis ces obsèques du grand Tchomba comme on l’aimait à l’appeler au RDR et au RHDP se sont tenues dans l’indifférence des militants du parti à la case, loin de la rue Lepic, mythique siège du RDR où Amadou Soumahoro avait ses bureaux pendant longtemps en tant que secrétaire général par intérim du RDR.


Avec le flop constaté dans ces obsèques à Abidjan, l’on avait parié sur la mobilisation à Séguéla, terre natale de l’ex-président de l’Assemblée nationale, où Amadou Soumahoro, fut maire, ensuite député jusqu’à sa mort le 7 mai dernier. Mais hélas, comme à Abidjan, il n’y a pas eu d'engouement chez lui à Séguéla. Les populations de la cité du Woroba n’ont pas daigné sortir pour honorer la mémoire non seulement de leur ex-maire mais aussi de leur député actuel.

Elles sont restées indifférentes comme les militants du RHDP à Abidjan lors de ces funérailles. Qu'est-ce qui n'a donc pas marché ? Amadou Soumahoro dont le père fut un pionnier du PDCI-RDA à Séguéla et fidèle collaborateur d'Houphouët Boigny a-t-il eu tort de quitter le PDCI pour être aux premières heures de la création du RDR ? Pourquoi le Rhdp a affiché cette indifférence notoire devant la mémoire de ce grand militant du parti au pouvoir ?

Comment expliquer que les funérailles d’Amadou Soumahoro soient si timides contrairement aux obsèques des Premiers ministres Hamed Bakayoko et Amadou Gon Coulibaly ? Autant d’interrogations qui demeureront certainement sans réponse. Mais c’est un fait qui restera dans le panthéon de l’histoire politique de la Côte d’Ivoire.

Nouveau Réveil


Laisser un commentaire

Koné Kobali répond à Lobognon : « Après 18 ans tu n’as pas pris de Soro le meilleur »
Charge contre Soro : « Lobognon recherche un tabouret confortable qui met du temps à venir »
Soro donne de ses nouvelles : « Le terrain politique nous reste entièrement favorable »
Guillaume Soro, samedi face à ses partisans : « GPS va conquérir le pouvoir et nous allons diriger la...
Bédié joue-t-il avec le feu ? Damana Pickass tacle à nouveau Blé Goudé, Soro Guillaume et Hubert Oulaye...

Autres articles