Actualités - Politique Nationale

Côte d’Ivoire : Limogé de la tête du journal Fraternité Matin, Venance Konan a un autre tabouret offert par Ouattara


Publié le 04 Janvier 2022 à 19:16
Source: lecourrierquotidien.com
217

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Le journaliste écrivain Venance Kouassi Konan a été démis de ses fonctions de directeur général de Fraternité Matin, le journal pro-gouvernemental.

Venance Konan avait été limogé de Fraternité-Matin, le journal du gouvernement. C’était le 12 août 2021. Il a été remplacé par son adjoint Serge Abdel Nouho. Cinq (5) mois après sa débâcle, le président Alassane Ouattara a juge bon le nommer membre du Conseil Economique et social. L’ancien Directeur général de Frat-Mat figure parmi les cent quinze (115) personnes nommées ce 4 janvier 2022 au Conseil Economique et Social.

Deux autres journalistes nommé en même temps que Venance Konan

Deux autres (2) journalistes ont été également nommés par le chef de l’Etat Alassane Ouattara. Il s’agit de Coulibaly Sounkalo dit Charles Sanga, Journaliste au quotidien Le patriote. Il est par ailleurs maire de Tafiré, une localité située dans le nord de la Côte d’Ivoire.

Venance Konan avait perdu les législatives à Daoukro

Il est bon de signaler que Venance Konan était candidat du RHDP, coalition au pouvoir lors des dernières élections législatives dans la circonscription électorale de Daoukro. Il a perdu les élections face au jeune député Olivier Akoto, proche du président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié. Le doyen Michel Kouamé, journaliste à la retraite, a travaillé pour le quotidien gouvernemental Fraternité-Matin. Il est donc récompensé en cette nouvelle année 2022.

Rôle du Conseil Economique et Social

Le Conseil économique, social, environnemental et culturel, créé par la loi N°2001-304 du 5 juin 2001 modifiée par la décision N°001/PR du 20 avril 2012. Cette institution est un organe consultatif.

En effet, avant de voter une loi ou avant de prendre toute décision susceptible d’impacter la vie de la nation ivoirienne, les décideurs ont obligation de se référer à cette institution qui doit donner son avis sur des projets de lois, d’ordonnance ou de décret ainsi que les propositions de lois.


Laisser un commentaire

Affi N'guessan: "pour que je ne sois pas son 1er vice-président, Gbagbo a préféré créer le PPA-CI"
Côte d'Ivoire : Emprisonnés ou contraints à l’exil, le martyre interminable de Soro et de ses proches...
Maman GSK : « Si Soro voulait le pouvoir par coup d’Etat, il s’en serait emparé depuis longtemps »
Côte d’Ivoire - Poursuites envisagées contre Bédié: Ce qu'il faut craindre
Côte d’Ivoire : Après une Fake News sur Ouattara, le cyberactiviste RHDP Sinaly Dosso arrêté

Autres articles