Actualités - Éligibilité de Bédié

Côte d’Ivoire : Michel Gbagbo confond les détracteurs du Président Bédié et rassuré sur la légalité de sa candidature


Publié le 05 Août 2020 à 19:34
Source: lecourrierquotidien.com
1268

Autres Sources

Le fils du président l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, Michel a fait une démonstration juridique de la légalité de la candidature du candidat du PDCI-RDA, Henri Konan Bedie.

Voici la démonstration qu’il en fait : ‘’Etre membre de plein droit signifie ceci : Tu as un droit inconditionnel et indiscutable si tu le demande ou veut t en prévaloir. Ce qui implique que "le plein droit " doit être réclamé par le bénéficiaire et ce dernier peut y renoncer en le demandant pas.

Il ne peut et saurait en être autrement, puisque dans le cas du conseil constitutionnel en France, la qualité de membre de cette institution implique des droits mais aussi des devoirs : Exemple de devoirs, le membre du conseil constitutionnel a interdiction d'occuper une fonction publique et aussi d occuper une fonction dans une formation (un parti) politique.

C’est ainsi qu'en France, l’ancien Président François Hollande a fait le choix de ne pas siéger au conseil constitutionnel. Par conséquent, bien qu’étant reconnu de plein droit membre, du fait de son choix (défaut de demande de siéger), il ne figure pas sur la liste des membres siégeant ou ayant siégé au conseil constitutionnel.

Bref, la qualité d ancien président confère le droit d’être membre, mais c est en siégeant qu’on a la qualité de membre avec toutes les prérogatives y attachées. Tant qu’il le voudra, François Hollande pourra siéger au conseil constitutionnel parce sa qualité d Ancien président lui confère ce droit à cette qualité.

Nos textes en la matière ne sont pas différents des textes français, sauf par la numérotation. Si vous interrogez les services du conseil constitutionnel, vous apprendrez que sur la liste des membres actuels et passés ne figurent pas les noms des Présidents Gbagbo et Bédié, bien qu’ancien Président, pour la seule et simple raison qu’ils n’ont jamais voulu se prévaloir de ce droit.

Cela dit, depuis quand applique t on le droit ici pour l éligibilité et l’élection d’un Président ? La communauté internationale va imposer la révision de la CEI, la candidature de tous et valider l’élection comme cela s est fait depuis 2010’’.




Laisser un commentaire

Coup de tonnerre/ Pour la première fois Ouattara envisage de reporter l'élection présidentielle...
Soro Guillaume appelle aux sanctions ciblées de l'ONU et de l'UE contre le régime ivoirien
Politique/ Rapports tendus avec la communauté internationale: ce que risque le régime Ouattara
Présidentielle 2020 : tout se complique pour Kouadio Konan Bertin dit KKB
Nul ne saura jamais exactement la cause de la haine que nourrit Hamed Bakayoko contre la famille Gon...

Autres articles