Actualités - Accident de la route

Côte d’Ivoire : Voici la cause exacte de la mort du chef du protocole de Mabri


Publié le 03 Avril 2020 à 21:00
Source: Autres Sources
826

Autres Sources

Le cortège du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, Albert Toikeusse Mabri, a fait un accident de la circulation le vendredi 3 avril 2020, sur l’autoroute du nord au PK120, sur l’axe Abidjan-Yamoussoukro.

Coup dur pour Albert Mabri Toikeusse, ministre de l’Enseignement Supérieur et Technique de Côte d’Ivoire. Et pour cause, Sylvain Gueu, Chef de protocole du président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), a trouvé la mort ce vendredi 3 avril aux environs de 11 heures au PK 120. Selon des sources sécuritaires, l’accident s’est produit sur l’axe Abidjan-Yamoussoukro, non loin de la caserne des Sapeurs-Pompiers militaires de N’Zianouan.

Les mêmes sources indiquent que le drame a impliqué l’un des trois véhicules composant le cortège de Mabri Toikeusse alors qu’ils étaient en route pour une mission sur Yamoussoukro. Ils y partaient pour le lancement de la fabrication d’une unité de production de gels hydo-alcooliques. Le chef de cabinet et Elisée, le chauffeur du véhicule ont été gravement blessés au cours de cet accident. Ils ont été transférés par le Groupement des Sapeurs-Pompiers Militaires de Côte d’Ivoire (GSPM) aux urgences pour des soins, précisent les sources sécuritaires.

Cause exacte de la mort du chef du protocole de Mabri

Le président de l’UDPCI est sorti indemne. Quant au véhicule, il a été sérieusement endommagé après avoir fait plusieurs tonneaux, suite à une crevaison de l’une de ses roues. Rappelons que, Laurent Tchagba, ministre de l’Hydraulique, par ailleurs cadre de l’UDPCI avait perdu sa fille Charlène Tchagba, le dimanche 16 février 2020, de façon accidentelle sur l’autoroute du nord.

Son fils Frédéric Pascal Tchagba avait également perdu la vie une semaine plus tard (dimanche 23 février) à la PISAM à la suite d’une courte maladie. Le mardi 25 février 2020, c’est Emmanuel Essis, ministre auprès du Premier ministre, chargé de la Promotion de l’investissement privé qui perdait son fils aîné. Ce décès intervenait seulement 40 jours après celui des deux enfants de son collègue Laurent Tchagba.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : Michel Gbagbo confond les détracteurs du Président Bédié et rassuré sur la légalité...
Côte d’Ivoire : Le tabouret de Blé Guirao arraché par Ouattara et remplacé par un dissident de l'UDPCI
Affaire 3è mandat: Sidi Touré dit tout sur la candidature de Ouattara
« Bédié, membre de fait du Conseil constitutionnel, donc inéligible ? » : Un magistrat explique tout et...
Deuil: Décès du fils de Koné Katinan, porte-parole de Gbagbo des suites d'une longue maladie

Autres articles