Actualités - Présidentielle 2020

Côte d’Ivoire : Voici les ministres qui restent, partent et rentrent après le réaménagement technique du gouvernement


Publié le 13 Mai 2020 à 15:17
Source: Avec afriksoir.net
2067

Autres Sources

Réaménagement technique du gouvernement en Côte d’Ivoire. Le secrétaire général de la Présidence ivoirienne, Patrick Achi, a annoncé ce mardi 13 mai 2020, un réaménagement technique du gouvernement, alors que le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly poursuit sa convalescence à Paris.

Plusieurs fois annoncé, le réaménagement technique du gouvernement ivoirien, a eu enfin lieu. De fait, deux postes étaient déjà vacants. Celui du ministère des Affaires étrangères d’où avait démission Marcel Amon-Tanoh, pour protester, entre autres, contre le choix d’Alassane Ouattara d’imposer Gon Coulibaly, comme candidat, en dehors des textes statutaires du RHDP. Et celui du ministère de la Culture. En effet, Maurice Bandaman, empêtré dans un audit du Burida non favorable, a été plutôt « promu » ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, à défaut d’un limogeage.

A LIRE AUSSI : Cliquez ici pour télécharger l'application du lecourrierquotidien.com

« Au titre du gouvernement sur proposition du Premier ministre », a annoncé Patrick Achi. Les deux postes vacants ont donc été pourvus. Le ministres des Affaires étrangères est désormais Ally Coulibaly, qui en assurait d’ailleurs l’intérim. Il était jusque-là ministre de l’Intégration africaine et s’y impatientait.

Ce poste revient désormais à Albert Flindé, grand rival de Mabri dans l’ouest montagneux et au sein de l’UDPCI. Quant au ministère de la Culture, il est revenu à Raymonde Goudou-Coffie qui assurait l’intérim de Bandama. Au ministère de la Réforme administrative, elle est remplacée par Roger Adom. Ce dernier était jusque-là, le directeur général du Groupe Vivendi Africa (GVA) Côte d’Ivoire.

Les rumeurs circulant, concernant le ministre de l’Enseignement supérieur et président de l’UDPCI, Albert Toikeusse Mabri, se sont confirmées en partie.

De son côté, Philippe Legré qui était jusque-là secrétaire d’Etat, a été confirmé ministre des Affaires maritimes. Les rumeurs circulant, concernant le ministre de l’Enseignement supérieur et président de l’UDPCI, Albert Toikeusse Mabri, se sont confirmées en partie. Mabri limogé et remplacé par le Prof Adama Diawara, un militant convaincu du RHDP. Lundi, le chef de l’Etat s’était entretenu avec son Premier ministre et avait laissé entendre qu’il y aurait de bonnes nouvelles pour Abidjan, dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus (Covid-19).

Le gouvernement ivoirien compte officiellement une cinquantaine de membres, comprenant aussi bien Premier ministre, ministre d’Etat, ministres ou personnalités ayant rang de ministres et secrétaire d’Etat. Il est le gouvernement le plus pléthorique de l’histoire de la Côte d’Ivoire.

Par ailleurs, Robert Beugré Mambé et Augustin Thiam ont été confirmés gouverneurs des districts d’Abidjan et de Yamoussoukro. Ils sont en poste depuis l’arrivée au pouvoir de Ouattara. Ils ont désormais officiellement rangs de ministres.




Laisser un commentaire

Mésentente au Rhdp dans le Moronou : Après les graves accusations du délégué d’Arrah, Assoumou...
Condamnation de Gbagbo en Côte d’ivoire : Ouattara va passer l’éponge
Côte d’Ivoire/Or donc Soro avait préparé son exil depuis longtemps: Les révélations de Mamadou...
Affaire passeport de Gbagbo : Ouattara a encore trompé tout le monde, ce sera un « un passeport ordinaire...
Soro revient à la charge depuis l’exil : « Comme si l’on n’avait pas vu le viol de la constitution ni...

Autres articles