Société - Situation Sécuritaire

Côte d’Ivoire-Burkina: Une opération conjointe anti-djihadiste vire au fiasco, un haut responsable de l’armée ivoirienne suspecté


Publié le 24 Mai 2020 à 10:44
Source: Autre Presse
1175

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Le 14 mai, une opération conjointe des armées ivoirienne et burkinabé avait été planifiée pour démanteler un camp terroriste repéré dans le nord de la Côte d’Ivoire, près de la frontière ivoiro-burkinabé.

Mais l’opération déclenchée par l’armée burkinabé dans les environs de Sangopari se soldera par un fiasco. Les terroristes préalablement informés s’étaient déjà évaporés dans la nature. Une fuite qui aurait été organisée par un haut gradé de l’armée ivoirienne dont l’identité n’a pas été révélée.

Téléchargez gratuitement et installez l’Application du lecourrierquotidien.com 
en cliquant ici: 
lecourrierquotidien.apk

Afin de brouiller les pistes, le chef d'état major ivoirien a organisé une rencontre avec son homologue burkinabè. Officiellement, il s'agissait de présenter le soit disant butin de guerre à la presse. En réalité le chef d'état major de l'armée ivoirienne sommé de s'expliquer est allé s'excuser endossant ainsi la responsabilité de l'échec de cette opération




Laisser un commentaire

Côte d'Ivoire : les dernières heures d'Amadou Gon Coulibaly (Récit de Jeune Afrique)
Incroyable: Or donc tous au RHDP savaient que Amadou Gon avait une santé fragile, et pourtant… le plan...
Côte d’Ivoire : Polémique autour de l’heure exacte du décès de Gon Coulibaly
Côte d'Ivoire: La résidence de la femme de l'ex-commandant Fofana Abdoulaye, à Abidjan, perquisitionnée
Décès d'Amadou Gon Coulibaly/48 heures après: Voici ce qui se passe à la Primature, les grosses...

Autres articles