Actualités - Présidentielle 2020

Côte d’Ivoire/Présidentielle 2020: « Amadou Gon n’a aucune chance de remporter les élections au premier tour », Steve Beko


Publié le 27 Mai 2020 à 12:21
Source: Autres Sources
1376

Autres Sources

A quelque mois de la présidentielle ivoirienne d’octobre 2020, Steve Beko fait une analyse des chances du candidat du RHDP, Amadou Gon.

Depuis quelques jours, une campagne menée par les communicants du RDR tend à faire croire que leur candidat à la présidentielle de 2020 l’emportera dès le premier tour. Leur analyse s’appuie sur la représentativité nationale de leur parti, le bilan de Ouattara et les cadres du PDCI RDA qui ont rejoint le parti au pouvoir. Cette analyse chiffrée s’attèlera à démontrer le contraire.

Téléchargez gratuitement et installez l’Application du lecourrierquotidien.com 
en cliquant ici: 
lecourrierquotidien.apk

QUE DISENT LES CHIFFRES

Nous nous appuierons sur les chiffres proclamés par la Commission Électorale Indépendante (CEI) depuis 2010. Ce sont les chiffres qui ne sont pas contestés par le RDR.

a- Présidentielle 2010

Lors du premier tour de la présidentielle de 2010, Ouattara, est le tout puissant candidat du RDR avec son programme de milliards et auréolé du mythe qui entourait sa personne. Les résultats sont les suivants :

Premier tour

– Inscrits : 5.784.490 personnes

– Votants : 4.843.445 personnes soit 83, 73% de participation

– Laurent Gbagbo : 1.756.504 soit 38,04%

– Alassane Ouattara : 1.481.091 soit 32,07%

– Henri Konan Bédié : 1.165.532 soit 25,24%

– Autres candidats : 4,65%

Second tour

– Inscrits : 5.784.490 personnes

– Votants : 4.689.321 personnes soit 81,12% participation

– Alassane Ouattara : 2.483.164 soit 54.10%

– Laurent Gbagbo : 2.107.055 soit 45.90%

Conclusion partielle : En comparant les résultats obtenus par Ouattara au 1er et au 2nd tour, l’on peut noter qu’il y a un report de voix des autres candidats l’ayant soutenu de l’ordre de 1.002.073 voix.

b- Présidentielle 2015

La présidentielle de 2015 est boycottée par plusieurs partis d’opposition dont les partisans de Laurent Gbagbo. Ouattara bénéficie du soutien de tous les partis membres du RHDP y compris le PDCI RDA et des ex rebelles y compris Soro Guillaume dès le premier tour.

Résultats :

– Inscrits : 6.301.189 personnes

– Votants : 3.301.189 personnes soit 52.86% participation

– Alassane Ouattara : 2.618.229 soit 83.66%

– Pascal Affi N’guessan : 290.780 soit 9.29%

– Autres candidats : 7.05%

Conclusion partielle : le scrutin connait un fort taux d’abstention du fait de l’appel au boycott d’une partie de l’opposition. Ouattara soutenu par tous les partis membres du RHDP est élu dès le 1er tour.

Téléchargez gratuitement et installez l’Application du lecourrierquotidien.com 
en cliquant ici: 
lecourrierquotidien.apk

ANALYSE DES CHIFFRES

En 2015, les partisans de Gbagbo demandent à leurs militants et sympathisants de ne pas s’inscrire sur les listes électorales qui connait un bond de seulement 516.699 personnes. Rappelons cependant que cet appel au boycott ne peut concerner que les nouveaux majeurs puisque les personnes ayant voté pour Gbagbo en 2010 sont déjà présentes sur la liste électorale.

Entre le 2nd tour de la présidentielle de 2010 et la présidentielle de 2015, Ouattara, soutenu par tous les partis précités et ayant conduit le pays vers l’émergence avec une croissance économique jalousée dans le monde et un développement ahurissant connait une augmentation de ses voix de seulement 135.065 voix : 2.483.164 lors du 2nd tour de la présidentielle de 2010 et 2.618.229 lors de la présidentielle de 2015

ETAT DES LIEUX POUR LA PRESIDENTIELLE 2020

En l’absence de Gbagbo, ses partisans peinent à s’entendre autour d’une personnalité consensuelle pour le moment. Les choses pourraient cependant évoluer dans les semaines à venir en fonction de la situation juridique du désormais acquitté par la CPI. Soit il pourra candidater ou il mobilisera ses partisans autour d’une personne pour défendre ses couleurs.

Ouattara n’est pas candidat à la présidentielle de 2020. Il a choisi Gon Coulibaly pour lui succéder. De l’avis de tous les observateurs de la scène politique nationale, il manque de dynamisme et de charisme. Son leadership est contesté en interne par certains cadres du RDR dont Amon Tanoh par exemple pour ne citer que celui qui a déjà démissionné de ses fonctions pour marquer son désaccord.

Le PDCI RDA a pris ses distances d’avec le RDR et entend présenter son propre candidat à la présidentielle. Soro Guillaume et ses partisans sont aujourd’hui en guerre larvée avec le RDR. Des leaders tels que Anaky Kobena, Gnamien Konan ont rejoint les rangs de l’opposition. Le RDR a néanmoins réussi à débaucher certains cadres du PDCI RDA et des bras cassés parmi les pro Gbagbo.

Le PDCI RDA et le FPI ont posé les fondements d’une future alliance à travers la signature d’une plateforme de collaboration.

CONCLUSION

Pour l’emporter en 2020 dès le premier tour, Gon Coulibaly sans le soutien du PDCI RDA et de Soro Guillaume doit réunir environ 4.000.000 de voix. Ce qu’a été incapable de réaliser son mentor. Entre 2010 et 2015, Ouattara lui-même n’a été capable avec le soutien de tous de mobiliser que 135.065 voix supplémentaires. Comment Gon pourrait-il arriver à mobiliser 2.000.000 de voix supplémentaires tout seul et sans le soutien des autres leaders autrefois membres du RHDP ? Gon serait-il donc plus populaire et apprécié que Ouattara ?

Le RDR prétend avoir beaucoup de cadres du PDCI RDA avec lui. Ce qui pourrait justifier une victoire dès le premier tour. Est-ce nécessaire de rappeler qu’avant, il avait tout le PDCI RDA avec lui ? C’est à croire que Adjoumani et autres qui sont des transfuges du PDCI mobilisent plus le PDCI lui-même. C’est de la comédie.

En définitif, Amadou Gon Coulibaly n’a aucune chance de remporter la présidentielle de 2020 dès le premier tour. D’ailleurs, on pourrait même mettre en doute sa capacité à se qualifier pour le second tour lors d’un scrutin démocratique et libre. Ceux qui vous font croire que Gon va gagner dès le 1er tour veulent juste préparer vos esprits à accepter la fraude.

Le RDR est un parti faible, isolé, apeuré, obligé de se réfugier dans la fraude, la violence et les intimidations de ses adversaires. Ils diront au revoir au pouvoir au soir du 31 octobre 2020.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : « Si l’orgueil de ses partisans n’avait pas pris le dessus, mon grand frère chéri...
Démission de Duncan soupçonné de collusion avec Amon Tanoh et Chris Yapi (Côte d’Ivoire)
Ouattara nomme Patrick Achi PM en remplacement d'Amadou Gon
Côte d’Ivoire : Qui a barré le nom de Duncan dans le communiqué nécrologique de Gon ?
Politique-Santé-Le président du Sénat-Kouadio Ahoussou Jeannot victime d’un malaise ?

Autres articles