Actualités - Politique

Crise au FPI : Lida Kouassi fait de grosses révélations sur la « trahison » d’Affi


Publié le 25 Mars 2019 à 14:56
Source: Autres Source
1480

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Ça bouillonne actuellement au sein du Front populaire ivoirien (Fpi), parti fondé par Laurent Gbagbo. Cette crise qui a débuté il y a près de 5 ans a pris une nouvelle dimension depuis le rendez-vous manqué de Bruxelles entre le président légalement reconnu Pascal Affi N’guessan et la frange dite « dissidente » conduite par l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. Les invectives et autres révélations ne cessent d’alimenter les débats sur l’échiquier politique nationale.

A l’occasion de la rentrée politique de la fédération de Marcory du Parti de Laurent Gbagbo, tenue le dimanche 24 mars 2019, l’ex-ministre Moïse Lida Kouassi a révélé que la trahison de l’ancien Premier ministre Pascal Affi N’guessan ne daterait pas de la récente crise post-électorale comme pourraient le croire, certains.

A LIRE AUSSI: 

En liberté conditionnelle à Bruxelles et à La Haye : Voici les nouvelles fraiches de Gbagbo et Blé Goudé

« J'ai été ministre de la Défense et je sais depuis quand Affi a trahi », fait-il savoir.  « Eyadema m'a dit : « va dire à ton Président (Gbagbo Laurent) de faire attention à son premier ministre (Affi N'guessan). J'étais avec lui au sommet de la francophonie à Beyrouth (Oct 2002), et je sais quel entretien il a eu avec les Chirac », a révélé le ministre Lida Kouassi.

Poursuivant, l’ancien député de Marcory a indiqué que le président du FPI, « vomi » par les Gbagbo ou rien (GOR), et lui avaient ensemble fait la prison de Bouna, au lendemain de la crise post-électorale.

Il a révélé que durant leur séjour carcéral, M. Affi présentait dejà des signes de « trahison », et c’est de là qu’est partie sa décision de combattre le député de Bongouanou.

A LIRE AUSSI: 

Côte d'Ivoire : Révélations sur le pacte entre Alassane Ouattara et Bédié

« J'étais encore avec lui (Affi) à la prison de Bouna, avec Michel Gbagbo, quand il a renoué le contact avec le pouvoir Ouattara.

J'ai observé ses faits et gestes et ses mouvements dans la prison, et j'ai dit à Michel Gbagbo (demandez-lui quand il sera ici), je lui ai dit "Michel, ton type-là n'est plus avec nous hein [...] Gbagbo ne lui a pas laissé le parti comme une coquille vide. Il lui a laissé le parti et la ligne du parti. Et dès l'instant où il va dévier de la ligne du parti, je le combattrai », a confié le natif de Lakota.




Laisser un commentaire

Soro : « la guerre en Côte d’Ivoire, on est tous coupable »
Politique nationale/Dans les secrets de la rencontre entre Ouattara et les évêques, le discours tenu par...
Billy Billy : « quand tu voulais être président de la République, la caution était de 20 millions...
Amon-Tanoh a-t-il fui au Ghana avec femme et enfants ? Voici le film de ses dernières 72h
Bédié aux chefs de terre de Gagnoa/ Côte-d’Ivoire: « Les ivoiriens sont aujourd’hui étrangers chez...

Autres articles