Actualités - Présidentielle 2020

Démission : Amichia, Aka Aouélé, Danho Paulin quittent Ouattara ?


Publié le 14 Juillet 2020 à 21:45
Source: lecourrierquotidien.com
16998

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Kouyate Oumar Oumset, pro-Soro, avait prévu faire des révélations, sur la démission de certains ministres proches de Daniel Kablan Duncan.

Chers Corbeauïstes, Peuple de Côte d’Ivoire.

Tous vous découvrez que le Corbeau n’a pas besoin de démontrer la pertinence et la véracité de ses enquêtes.

Le Corbeau n’avait-il pas annoncé la brouille entre le Président et son VP Duncan dans une publication en date du 4 juillet dont le titre était  » MACRON INQUIET  » ?


Le Corbeau n’a-t-il pas annoncé l’arrivée d’émissaires du Président Macron en Côte d’Ivoire ? N’est-ce pas le Ministre français des Affaires étrangères qui séjourne actuellement en Côte d’Ivoire ? Ce séjour, quelles que soient les interprétations officielles qu’en donnera le Pouvoir, dont la participation aux obsèques du PM défunt, s’inscrit dans un cadre purement diplomatique en lien avec la situation politique de notre pays.

Aussi vous n’avez sûrement pas oublié que le Corbeau avait annoncé l’arrivée du président sénégalais Macky Sall porteur d’un message du président Français alors que aucune source annonçait cette arrivée. Oui le Corbeau dit ce qu’il sait et ne dit jamais ce dont il n’est pas informé.

Téléchargez gratuitement et installez l’Application du lecourrierquotidien.com 
en cliquant ici: 
lecourrierquotidien.apk

Dimanche dernier, le Corbeau avait-il dans un flash annoncé le départ de ministres proches du Vice-président Duncan, qu’en un battement de paupières, quasiment toute la toile s’enflammait. Entre-temps, que de péripéties pour l’ancien VP. Ce dimanche là fut pour lui une journée très harassante. Cela, parce qu’il y eut des tractations et des menaces à n’en point finir.

Bref ! Les ivoiriens comprendront à travers la plume du Corbeau, combien de fois nous sommes désormais en pleine dictature face à laquelle nous demeurons hélas passifs. Le satrape reptilien de la lagune ebrié et son minuscule parti minoritaire, après avoir pourri la vie aux ivoiriens, sont désormais en voie de transformer la terre d’Eburnie en un véritable enfer terrestre.

Chers tous, savez-vous que très souvent, c’est après la mort que l’on découvre le martyr vécu par le défunt et la force qu’il a dû déployer pour y faire face ? Or donc son excellence Amadou GON avait vraiment le dos large. Son décès permet aujourd’hui de voir que c’est vraiment Alassane Ouattara qui est le problème en Côte d’Ivoire.

Amadou était traité de tous les noms d’oiseaux parce qu’il couvrait l’inconséquent et mégalomane Ouattara. Que l’âme de notre Premier ministre décédé à la tâche repose en paix et qu’Allah l’accepte dans son immense paradis.

Bien avant le développement de notre investigation de ce jour, je vous invite à méditer cette citation de l’italien Giovani Panini : << Les amis ne sont rien d’autre que des ennemis avec lesquels nous avons conclu un armistice, qui n’est pas toujours honnêtement conservé >> fin de citation.

Cette citation convient au millimètre près au président Alassane Ouattara. Quel est cet homme qui à 70 ans passés, est incapable de maintenir ses amitiés avec ses compagnons de 30 voire 40 ans ? L’ancien PM Banny l’a si bien décrit : << L’amitié n’est possible avec Alassane Ouattara que dans la soumission. Il conçoit l’amitié que dans la soumission >>.

Téléchargez gratuitement et installez l’Application du lecourrierquotidien.com 
en cliquant ici: 
lecourrierquotidien.apk

Chers Corbeauïstes, le RHDP c’est fini. Le pouvoir Ouattara ne fait plus peur. Il a toujours été indéniable que lorsque vous constatez qu’un chef d’État est lâché par ses plus proches collaborateurs, c’est qu’il ne pèse pas plus qu’un duvet. Comment comprendre que la communauté internationale qui était dévouée pour l’ancien cadre du FMI, est aujourd’hui pressée de fermer la parenthèse Ouattara ?

Revenons aux nouvelles de la république. Le dimanche dernier, veille de sa démission, le VP Kablan Duncan avait réuni à son domicile toute son équipe et plusieurs cadres de PDCI Renaissance pour des échanges apaisés et civilisés. Durant ces échanges empreints de sérénité et d’objectivité, deux compagnons du VP lui ont fait savoir que dès que sa démission était confirmée, les leurs le seraient dans les secondes qui suivent.

Comme pour dire qu’ils le suivront. Il s’agissait de Amichia qui s’exprimait par voie téléphonique car atteint par la covid19, et de Aka Aouélé, Ministre de la Santé. À cette liste s’ajoutent Danho Paulin et surtout Ahoua Ndolli (en dépit de la mise au point du Cabinet de ce dernier l’annonçant en place).

Le politicien caméléonesque Adjoumani, qui était attendu à cette réunion, se rendra plus tard chez le VP accompagné de Photocopie Ouattara, avec un message du Président demandant à l’équipe Duncan de renoncer à toute action anti-républicaine. Les porteurs du message présidentiel signifieront même à leurs hôtes que le PR dit n’accepter aucune démission car la considérant comme un acte de déstabilisation et de défi.

Et ce n’est pas tout. Le Président fait savoir que si ces derniers venaient à forcer leurs d’émissions, cela aurait des conséquences, faisant clairement allusion aux désormais habituelles menaces d’arrestations et autres représailles. « Photocopie » exigea d’eux d’attendre la dissolution du Gouvernement consécutive au décès du PM AGC.

Et qu’ainsi, ceux qui ne souhaitent plus figurer dans le Gouvernement y seront extirpés.

À peine BIRAHIMA « Photocopie » parti de chez Duncan, qu’un mouvement de soldats est constaté devant la résidence du VP.

Vous subodorez déjà que ADO, celui-là même qui avait promis la Démocratie aux ivoiriens, voulait par cette scène bien orchestrée, intimider Duncan et ses hommes. Ce qui conduira d’ailleurs ces derniers à renoncer au communiqué de démission, dans l’attente de la dissolution du Gouvernement.

Après cet épisode d’intimidation, Alassane Ouattara tentera d’utiliser la carotte et le bâton. Pour ce plan malsain, Adjoumani est mis en mission auprès de ses amis pour se désolidariser du VP avec des promesses fallacieuses. Vous comprendrez que ADO ne voulait pas être humilié.

Pendant ce temps, des émissaires de Bédié étaient déjà en contact avec l’équipe Duncan que le PDCI souhaite voir revenir à la maison. Ayant été décontenancé par un enfant de KONAN, le Président, ne sachant pas trop où donner de la tête, avait déjà informé AHOUSSOU JEANNOT qu’il souhaitait le nommer VP.

Il sera là encore désillusionné quand celui-ci l’informa être atteint du COVID-19. Ouattara l’aura compris car nul ne sait si réellement Ahoussou a la Covid19. La question étant de savoir si l’homme ne cherchait pas par des subterfuges à gagner du temps.




Laisser un commentaire

La Lettre du Continent relate l'arrivée de Gbagbo à l'ambassade de Bruxelles : le président Gbagbo...
Guillaume Soro à propos de Ouattara : Mr Ouattara lui-même s’était engagé devant moi et d’autres...
3eme mandat de Ouattara : les députés Français s’interrogent, Macron inquiet
La prophétie de ce prophète sur Ouattara qui fait froid dans le dos : Amadou Gon Coulibaly n’est pas mort...
Selon Jeune Afrique Alassane Ouattara a fait 2 enregistrements, juste pour faire mal à Guillaume Soro

Autres articles