Actualités - Arrestation de Guikahué

Guikahué évacué en France : Voici la clinique où il se trouve et la maladie dont il souffre (Ivoir'Hebdo)


Publié le 26 Décembre 2020 à 11:56
Source: lecourrierquotidien.com
1880

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) est depuis le dimanche 20 décembre 2020, en France. Dès son arrivée à Paris où il a atterri à bord du vol AF703, au départ d’Abidjan à 22h24, il a été directement conduit à Neuilly Sur Seine, commune huppée, voisine de Paris. Le collaborateur d’Henri Konan Bédié a été admis  aux Centres médico-chirurgicaux Ambroise Paré, Pierre Cherest et Hartmann, plus connus sous le nom de Clinique Ambroise Paré.

De bonne source, le Prof Maurice Kakou Guikahué a été admis au service de Cardiologie et Vasculaire, spécialement en Rythmologie fonctionnelle. En effet, la rythmologie est une spécialité de la cardiologie dédiée à la prise en charge des anomalies du rythme cardiaque.

C’est en prison, à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), que Guikahué a commencé à éprouver les premiers signes de dysfonctionnement de son rythme cardiaque. C’était le 11 décembre 2020, soit huit jours après son arrestation. Cardiologue lui-même, il a vite alerté les médecins de la MACA.

Après plusieurs tractations (les autorités judiciaires ayant des doutes sur sa maladie), il a été conduit à l’Institut de cardiologie d’Abidjan (ICA), situé au sein du Chu de Treichville, un endroit qu’il connaît bien, pour y être en tant que médecin cardiologue, depuis plusieurs années.

Là-bas, il a été testé positif au Coronavirus. A 69 ans, bénéficiant d’une bonne santé, tout semblait aller pour le mieux quand son état de santé s’est dégradé, deux jours après son admission. Henri Konan Bédié informé a tenté de lui rendre visite, mais un juge lui a refusé le « permis de communiquer ». De source proche du président du PDCI, celui-ci serait intervenu auprès du Président Alassane Ouattara, en vue de l’évacuation sanitaire de son fidèle. Une information non confirmée par la Présidence.

Une chose est certaine, Dr Mamadou Diaby, médecin spécial du chef de l’Etat a reçu le dossier médical de Guikahué, dans ses moindres détails. Alors que la Présidence hésitait entre l’évacuation sanitaire et le maintien sur place, la Société française de cardiologie (SFC) est entrée en action.

Guikahué, président fondateur de la Société ivoirienne de cardiologie (Sicard) est membre de la SFC, en sa qualité, au sein de cette organisation, de président du groupe de travail de la cardiologie tropicale, le seul Subsaharien à avoir occupé ce poste.

Pour toutes ces raisons, la Présidence a validé son évacuation sanitaire. C’est elle qui a pris en charge son billet en classe affaires et devrait lui faire bénéficier d’une prise en charge médicale à la clinique de Neuilly. Guikahué était accompagné d’un médecin cardiologue, d’une médecin anesthésiste-réanimatrice et de sa fidèle gouvernante.

Ivoir'Hebdo




Laisser un commentaire

URGENT : Mali : décès à Bamako de l'ancien président Ibrahim Boubacar Keïta (source : famille)
Conseil région du Gbêkê : Voici les vraies raisons du complot planifié contre Mangoua et le PDCI
Côte d'Ivoire : Annoncé malade et affaiblit, Gbagbo réapparaît souriant et péte la forme
Crise au Mali : La France estime que ses avions militaires disposent d'une entière liberté pour entrer...
Sanctions de la CEDEAO : Mali, des camions chargés de coton et autres en destination du Mali bloqués en...

Autres articles