Actualités - Présidentielle 2020

Guillaume Soro à la vue de Lobognon et Kanigui : « Ce n’est pas digne »


Publié le 26 Février 2020 à 08:50
Source: Autre Presse
859

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Le président de Générations et peuples solidaires (GPS), Guillaume Soro, ne décolère pas face au régime du Président Alassane Ouattara, président du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Surtout à la vue des dernières images des pro-Soro des élus et cadres des partis politiques proche de son mouvement politique qui ont défilé ce mardi 25 février 2020 sur les réseaux sociaux.

« Comment peut-on ainsi humilier des élus de la nation ? Ce n’est pas digne », s’est insurgé l’ancien président de l’Assemblée nationale sur son compte officiel Twitter. En effet, il s’agit des images de l’ambassadeur Kamaraté Souleymane dit Soul to Soul et des honorables Alain Lobognon et Soro Kanigui aperçus ce mardi après-midi au Palais de Justice d’Abidjan.

A LIRE AUSSI: Alain Lobognon, détenu pro-Soro : « je garde la barbe comme l’avaient fait Ekra Mathieu, Dadié… à la prison de Bassam »

Ils y étaient pour être entendu par le Doyen des juges d’instruction sur le fond de l’affaire de déstabilisation des institutions de la République dont est accusée Guillaume Soro, en exil en France. Des images que ce dernier n’a pas du tout apprécié eu égard au caractère indigne et humiliant pour ces prisonniers politiques, détenus depuis le 23 décembre 2019, en violation flagrante des lois en vigueur.

DES ÉLUS PRO-SORO EN PRISON

Pour rappel, c’est le 23 décembre 2019, suite à une conférence de presse pour expliquer le retour avorté de leur leader Guillaume Soro à Abidjan, que le député Alain Lobognon et ses codétenus ont été interpellés au siège du GPS à Cocody Riviera Golf, avant d’être inculpés par le parquet pour des faits de « tentative de trouble à l’ordre public et de déstabilisation ».

Après trois semaines passées à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), certains d’entre eux ont été envoyés dans des prisons à l’intérieur du pays notamment à Grand-Bassam (Alain Lobognon), Toumodi (Soul to Soul), Adzopé (Soro Simon) et Dabou pour d’autres.




Laisser un commentaire

La Lettre du Continent relate l'arrivée de Gbagbo à l'ambassade de Bruxelles : le président Gbagbo...
Guillaume Soro à propos de Ouattara : Mr Ouattara lui-même s’était engagé devant moi et d’autres...
3eme mandat de Ouattara : les députés Français s’interrogent, Macron inquiet
La prophétie de ce prophète sur Ouattara qui fait froid dans le dos : Amadou Gon Coulibaly n’est pas mort...
Selon Jeune Afrique Alassane Ouattara a fait 2 enregistrements, juste pour faire mal à Guillaume Soro

Autres articles