Actualités - Rencontre Ouattara Eto'o Fils

La rencontre Ouattara et Eto'o Fils fait polémique, la raison?


Publié le 11 Septembre 2019 à 01:43
Source: Autre Presse
11711

La rencontre Ouattara et Eto'o Fils

La rencontre entre Alassane Ouattara et Samuel Eto'o Fils remonte au 16 mai 2014. Mais le débat qu'elle continue de susciter, plus de 5 années après, a poussé l'ancien footballeur camerounais à préciser la nature de ses relations avec le président ivoirien, et partant, plusieurs autres dirigeants africains.

Les précisions de Samuel Eto'o Fils sur ses relations avec Ouattara

C'est à croire que la Côte d'Ivoire est tellement clivée au point où l'on ne saurait voir un citoyen aux côtés d'un leader politique ivoirien sans que l'on ne le taxe d'être pro-celui-ci ou pro-celui-là. Plusieurs ivoiriens en ont fait les frais. Et ce n'est pas Didier Drogba, l'ancien capitaine des Eléphants dont le nom a été trainé sur les réseaux sociaux, qui dira le contraire.

Samuel Eto'o Fils, ancien capitaine des Lions indomptables du Cameroun, a également été victime de critiques acerbes pour avoir rencontré Alassane Ouattara en mai 2014, accompagné chez le chef de l'Etat ivoirien par son ministre de l'Intérieur et de la Sécurité d'alors, Hamed Bakayoko. Cette seule rencontre a suffi pour que le double Champion d'Afrique soit mis au banc des accusés.

De passage, début septembre, en République démocratique du Congo (RDC), à l'occasion de la « session international business forum » à la 5ème édition du forum économique Makutano au Pullman Grand Hôtel Kinshasa, l'ancien attaquant camerounais a tenu à lever le lièvre.

« On dit beaucoup de choses… On m’a critiqué parce que j’ai rencontré le président Alassane (Ndlr, Alassane Ouattara, président ivoirien) », a déclaré Samuel Eto'o Fils, avant de justifier sa démarche : « Moi, je ne suis pas d’un camp. J’appartiens à l’Afrique. »

Poursuivant, l'enfant de New Bell ajoute : « Si je faisais quelque chose, je n’allais pas me montrer devant tout le monde. Ces aînés qui me reçoivent… Il faut voir d’où je pars. Je pars de Vogada, de New Bell. Qu’un chef de l’Etat prenne de son temps pour recevoir le petit de New Bell, de Vogada, ça crée des rêves. Ça veut dire qu’ils peuvent faire comme moi, voire mieux. C’est ce que moi, je retiens. »

L'ancien coéquipier de Ronaldinho ajoute par ailleurs qu'il a rencontré d'autres dirigeants africains, notamment Ali Bongo Ondimba du Gabon, Blaise Compaoré, ancien Président du Burkina Faso ou encore Guillaume Soro, l'ancien Président de l'Assemblée nationale ivoirienne.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : Ouattara se trouve un nouveau Chef d’État-Major particulier
Côte d’Ivoire : Des éléments des Forces spéciales matés et arrêtés après l’attaque de la...
Côte d’Ivoire : Étrange accueil de Ouattara à Yamoussoukro, une explosion à son arrivée à l'Hotel le...
Côte d’Ivoire : Voici la liste complète des directeurs de cabinet de tous les ministres
Côte d’Ivoire : Les Soroïstes investissent l’espace Sococé de Cocody, samedi prochain après le...

Autres articles