Actualités - Présidentielle 2020

Laurent Gbagbo prépare sa candidature à la présidentielle d'octobre 2020, un divorce à l'amiable annoncé avec Simone Gbagbo


Publié le 22 Janvier 2020 à 13:10
Source: Autre Presse
11727

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Dans la perspective d'une candidature à la présidentielle d'octobre 2020, l'ancien président Laurent Gbagbo cherche à resserrer les  rangs du Front populaire ivoirien (FPI), écrit la Lettre du Continent, dans sa livraison de mercredi 22 janvier 2020.

« Depuis début décembre, il  (Ndlr : Laurent Gbagbo) prépare activement le congrès du parti (Ndlr : Front populaire ivoirien) qui se tiendra  au mois de mai et durant lequel il devrait être investi  président de la formation », informe la Lettre du Continent (LC) dans sa publication du mercredi 22 janvier 2020.

A LIRE AUSSI: Alassane Ouattara veut imposer vaille que vaille Amadou Gon Coulibaly comme successeur

La LC souligne qu'à l'approche de la présidentielle d'octobre, l'ancien  président Laurent Gbagbo cherche à resserrer les  rangs du Front populaire ivoirien (FPI), en proie à de  violentes luttes intestines. « Le 5 janvier, lors d'un dîner  avec Pascal Affi N'Guessan, ce dernier a consenti à  troquer son siège de président du FPI contre celui de  vice-président (LC n°813).

Après un froid glacial  avec sa première épouse Simone Gbagbo (LC  n°809), Laurent Gbagbo cherche par ailleurs à normaliser ses relations avec cette dernière. Il tente de négocier depuis plusieurs semaines un divorce à l'amiable.  Simone Gbagbo conditionne ce dernier au poste de  présidente du FPI.

A LIRE AUSSI: Le message de Simone à KKB lors de sa visite : « il faut qu’on récupère ensemble l’âme de notre Nation »

Une option inenvisageable pour l'ex-chef de l’État, qui serait disposé à lui offrir un poste  de vice-présidente du parti », écrit la LC. La Lettre du Continent ajoute également que depuis le début du mois de décembre, Laurent Gbagbo confie à l'ensemble de son  cercle proche qu'il sera bel et bien le candidat du FPI  au scrutin d'octobre, en dépit des menaces judiciaires  qui continuent de peser sur lui (LC n°815).

Pour  resserrer ses troupes, l'ancien président aurait missionné  son fidèle conseiller et ami Ahoua Don Mello lors d'un  tête-à-tête, le 3 décembre à Bruxelles, Belgique. Ce dernier est  notamment chargé d'élaborer un plan pour la "reconquête du pouvoir" (LC n°798).




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : « Si l’orgueil de ses partisans n’avait pas pris le dessus, mon grand frère chéri...
Démission de Duncan soupçonné de collusion avec Amon Tanoh et Chris Yapi (Côte d’Ivoire)
Ouattara nomme Patrick Achi PM en remplacement d'Amadou Gon
Côte d’Ivoire : Qui a barré le nom de Duncan dans le communiqué nécrologique de Gon ?
Politique-Santé-Le président du Sénat-Kouadio Ahoussou Jeannot victime d’un malaise ?

Autres articles