Actualités - Vincent Toh Bi Irié

Le préfet Toh Bi sera-t-il nommé à la Primature ? Faux, il a déposé en réalité, deux lettres de démission


Publié le 27 Août 2020 à 13:55
Source: avec afriksoir.net
4069

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

L’annonce de la démission du préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié par Afriksoir, donne lieu à de nombreuses rumeurs, dont celle relative à sa prochaine nomination à la Primature, par Hamed Bakayoko. Cette information est fausse.

Les langues se délient au sein du ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation de Sidiki Diakité. Ce jeudi 27 août 2020? au lendemain de l’annonce de la démission du célèbre préfet d’Abidjan, de son poste qu’il occupait depuis 2018, Afriksoir en sait un peu plus. En effet, selon nos sources, ce sont deux lettres que Vincent Toh Bi Irié a déposées au service courrier du ministère.

La première lettre dont Afriksoir avait parlé hier est une lettre de démission adressée à son ministre de tutelle. Une deuxième lettre a été déposée le même jour, pour une mise à disponibilité de l’administration publique. Pour l’heure, nous n’avons pas les termes exacts, ni la durée de cette mise à disponibilité qui ressemble à un congé sabbatique.

En clair, le préfet hors grade d’Abidjan compte prendre ses distances de l’administration ivoirienne, du moins pour un temps qui reste à être connu. De source proche du Premier ministre Hamed Bakayoko, celui-ci n’avait pas été préalablement informé de la démission de son ex-directeur de cabinet, alors qu’il occupait le portefeuille de l’Intérieur. « C’est le ministre Sidiki Diakité qui l’a informé au téléphone de ce qu’il avait effectivement reçu la lettre de démission du préfet Toh Bi. C’est encore lui qui a confirmé que le désormais ex-préfet de la région des Lagunes avait, par la même occasion, demandé une mise à disponibilité de l’administration », soutient ce membre du cabinet de la Primature qui dément catégoriquement tout recrutement au sein dudit cabinet.

« Rien que par le bon sens, un fonctionnaire ne démissionne pas de son poste, avant d’être promu ailleurs. Il ne sera donc nommé ni conseiller, ni directeur de cabinet du Premier ministre. Toutes ces informations dans ce sens sont fausses », tranche notre source. Pour l’heure, le concerné est bien silencieux. Il n’a pas regagné ses bureaux ce matin et son téléphone portable est resté fermé depuis hier.


Laisser un commentaire

Affi N'guessan: "pour que je ne sois pas son 1er vice-président, Gbagbo a préféré créer le PPA-CI"
Côte d'Ivoire : Emprisonnés ou contraints à l’exil, le martyre interminable de Soro et de ses proches...
Maman GSK : « Si Soro voulait le pouvoir par coup d’Etat, il s’en serait emparé depuis longtemps »
Côte d’Ivoire - Poursuites envisagées contre Bédié: Ce qu'il faut craindre
Côte d’Ivoire : Après une Fake News sur Ouattara, le cyberactiviste RHDP Sinaly Dosso arrêté

Autres articles