Actualités - Mort d'IB

Le pro-Soro Mamadou Traoré envoie un autre message à la fille d’Ibrahim Coulibaly : « IB n’a jamais été assassiné »


Publié le 14 Mai 2020 à 11:33
Source: Autres Sources
13420

photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Mamadou Traoré fait des précisions sur à la mort d’Ibrahim Coulibaly dit IB et la plainte déposée par sa fille en France contre Guillaume Soro.

J’ai une autre information a partager à la fille d’IB qui avait 5 ans au moment où son père a été tué dans les combats. Aujourd’hui à 15 ans, c’est facile qu’elle se fasse manipuler par des gens sans foi ni loi qui espèrent neutraliser définitivement leur adversaire Guillaume Soro qui leur donne des insomnies.

Que la fille d’IB prenne la peine d’écouter le capitaine Alla Kouakou à l’époque des faits, porte parole des FRCI et qui n’a jamais été membre des FAFN. En effet, ce dernier, après la mort d’IB, a fait un compte rendu officiel des circonstances de la mort de ce dernier. Il a expliqué les conditions dans lesquelles IB a été abattu par les FRCI et non par les FAFN ni par ou sur ordre de Guillaume Soro.

Téléchargez gratuitement et installez l’Application du lecourrierquotidien.com 
en cliquant ici: 
lecourrierquotidien.apk  

Le capitaine Allah, dans son compte rendu officiel ,a affirmé que les FRCI sont allés mener une opération de passification de la zone PK 18 d’Abobo. Mieux, il a affirmé que les populations de cette zone étaient prises en otage par IB. IB était donc, selon le compte rendu du capitaine Allah ,un preneur d’otage. Mais il ne s’en est pas arrêté là.

Après deux sommations infructueuses de l’armée, selon le capitaine Allah, IB retranché dans une cour, prenant en otage les habitants de cette cour commune, a réagi par des tirs sur les FRCI. En riposte aux tirs d’IB ,les FRCI ont réagi.

Ce qui s’est soldé par sa mort de six de ses compagnons dont deux morts du côté des FRCI.

Doit-on conclure que le compte rendu officiel du capitaine Allah ne reflète pas la réalité ? Une chose est sûre et certaine, c’est un compte rendu officiel, jamais démenti par l’armée républicaine de Côte d’Ivoire et par l’Etat de Côte d’Ivoire. Ce compte rendu engage donc l’État de Côte d’Ivoire et non Guillaume Soro.

Il engage le chef suprême des armées et non le Premier Ministre et Ministre de la défense au moment des faits. Fort donc de ce compte rendu, IB n’a jamais été assassiné. Il est mort suite à une opération des FRCI visant à mettre fin à une prise d’otages. Et IB, pendant cette opération, était un soldat déserteur de l’armée. Il a refusé de se soumettre à l’autorité du Chef de l’Etat et non à celle de Guillaume Soro. Pire, il a fait une déclaration de coup d’État.

Chose que ne pouvait accepter en toute légitimité le Chef d’État,chef suprême des armées, nouvellement élu.

La fille d’IB a t-elle le droit de porter plainte contre l’Etat de Côte d’Ivoire et non Guillaume Soro ,pour avoir abattu son preneur d’otages et de putchiste de père ? La suite des événements nous le montrera.




Laisser un commentaire

La Lettre du Continent relate l'arrivée de Gbagbo à l'ambassade de Bruxelles : le président Gbagbo...
Guillaume Soro à propos de Ouattara : Mr Ouattara lui-même s’était engagé devant moi et d’autres...
3eme mandat de Ouattara : les députés Français s’interrogent, Macron inquiet
La prophétie de ce prophète sur Ouattara qui fait froid dans le dos : Amadou Gon Coulibaly n’est pas mort...
Selon Jeune Afrique Alassane Ouattara a fait 2 enregistrements, juste pour faire mal à Guillaume Soro

Autres articles