Actualités - Politique Nationale

Le pro-Soro, Mamadou Traoré tranche : « Voici, chers tous, les aveux que Lobognon a faits qui expliquent les raisons pour lesquelles il a décidé de lâcher son compagnon de lutte »


Publié le 15 Septembre 2021 à 13:37
Source: lecourrierquotidien.com
308

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Après le passage de l'ex-ministre Alain Lobognon sur la chaîne Life TV ce lundi 13 septembre 2021, El Hadj Mamadou Traoré, conseiller de l'ex-président de l'Assemblée nationale Guillaume kigbafori Soro, désavoue l'ancien ministre.

Ce lundi 13 septembre 2021, l'ancien ministre Alain Lobogbon était l'invité de l'émission "LIfe Talk" de la chaîne Life TV, El Hadj Mamadou Traoré, conseiller de l'ex-président de l'Assemblée nationale Guillaume kigbafori Soro réagit et est sans équivoque à l'endroit de l'ex-ministre pour son départ au sein du Génération et peuples solidaires (GPS).

« Après Lobognon à qui le tour ? Je vous donne une piste. Celui, comme Lobognon, qui s'est donné, lui aussi, le titre de réconciliateur entre le Président Alassane Ouattara et Guillaume Soro", a soutenu le cadre de GPS, sur son mur Facebook, en réaction à la dernière sortie de l'ancien ministre des Sports.

"J'espère qu'on ne viendra pas encore m'insulter pour cette piste que je viens de donner pour ensuite venir s'excuser auprès de moi comme on l'a fait depuis que le masque de Lobognon est tombé ! », lance El Hadj Mamadou Traoré, en avant d'analyse ce qui semblerait pour lui des aveux de l'ex-ministre Alain Lobogbon concernant son orientation politique au sein du Rassemblement des Républicains (RDR).

« Dans son intervention, il a avoué que si le malentendu entre le Président Alassane Ouattara était levé, il rejoindrait le "Restaurant". Il a également avoué qu'il ne cracherait pas sur un poste que lui offrirait le Président Alassane Ouattara. Enfin, il a affirmé qu'il est interdit de mener des activités politiques pendant cinq ans suite à son procès", a démontré Mamadou Traoré.

"Il faut donc conclure que la seule alternative qui se présente à lui pour avoir quelque chose dans la poche c'est de déposer ses valises" au RHDP, soutient ce pro-Soro indécrottable.

Lobognon le réconciliateur ?

"Ainsi, il pourra mener ses activités politiques sans crainte. Voici, chers tous, les aveux que Lobognon a faits qui expliquent les raisons pour lesquelles il a décidé de lâcher son compagnon de lutte, son ancien patron, qui lui a offert gîtes et couverts", a commenté Traoré.

Alain Lobogbon, depuis sa libération le mercredi 23 juin 2021, dit s'être engagé à réconcilier le Président Alassane Ouattara et l'ex-premier ministre Guillaume Kigbafori Soro.

« Je vais clarifier certaines choses j'ai été arrêté le lundi 23 décembre 2019. J'ai été libéré le mercredi 23 juin 2021. Le jour de ma libération le juge a prononcé la dissolution de Génération et Peuples Solidaires (GPS). J'ai eu l'occasion de proposer à Guillaume Soro un schéma pour sa propre réhabilitation et pour la réhabilitation du mouvement politique qui a été dissout.

Mais surtout pour son retour au niveau de la scène politique en Côte d'Ivoire. Le mercredi 23 juin je me suis engagé à mettre fin au désaccord entre le Président Alassane Ouattara et Guillaume Soro », fait savoir l'ancien ministre.




Laisser un commentaire

Kouadio Konan Bertin (KKB) cité dans une affaire de viol, vers une démission ou un limogeage du ministre ?
Guinée : Voici ceux qui gèrent le pays après la chute d'Alpha Condé, toute la liste
Interview à Jeune Afrique : les faits et propos qui rattrapent Alassane Ouattara
Présidentielle 2025 : Téné Birahima, RHDP, Soro, Bédié, Gbagbo...le président Ouattara dit ses vérités
Blé Goudé, Eric Kahé et Boni-Claverie refusent de rejoindre le futur parti de Gbagbo (Ivoir’Hebdo)

Autres articles


Top articles

Publié le 05 Mars 2021 à 08:56 | 9422