Actualités - Revue de Presse

Les candidats indépendants sabotent les plans du RHDP et de l’opposition, trois casques bleus ivoiriens tués


Publié le 14 Janvier 2021 à 12:04
Source: Autres Sources
1235

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Les médias ivoiriens sont focalisés, ce jeudi 14 janvier 2021, sur les tractations qui ont cours au sein des différents partis politiques en vue des législatives du 6 mars et la mort de 3 casques bleus ivoiriens engagés au sein de la mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation au Mali (Minusma), sans oublier les blocages observés au niveau du retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire.

La bataille pour les législatives à venir fait rage au sein des différents partis politiques, notamment au RHDP, parti au pouvoir, et l’opposition.

Selon le confrère Soir Info, « ça ne sent pas bon dans l’opposition ». A en croire le confrère, 7 partis de l’opposition dénoncent l’attitude de leurs pairs. « A la faveur d’une conférence de presse qu’ils ont animée, le mercredi 13 janvier 2021, à Cocody-Riviera, 7 partis et plateformes de l’opposition (…) ont exprimé leur désapprobation face à la démarche adoptée par certains partis de l’opposition ».

Sur le même sujet, L’inter nous apprend que « 7 partis de l’opposition lâchent Konan Bédié et Laurent Gbagbo ». Pour Le Matin, « La division s’installe… dans la recherche de candidature unique de l’opposition ».

Quant aux candidats indépendants, ils constituent, selon Soir Info une menace pour le pouvoir et l’opposition. « Les indépendants vont encore ‘’mélanger’’ les plans des grands partis ». Le confrère rappelle que « Pour avoir la majorité à l’Assemblée nationale, le RHDP a été obligé de d’accepter le retour des candidats qu’il n’avait pas adoubé et de démarcher d’autres députés (re) élus » et que « Pour les législatives prochaines, le parti d’Alassane Ouattara a encore produit une lettre d’engagement sur l’honneur que tout candidat à la candidature du RHDP doit signer.

Et une fois qu’il émarge sur le document, il ne doit pas se présenter comme candidat indépendant s’il n’est pas choisi. Mais quand bien même certains signent ces documents, ils n’hésitent pas à le froisser quand leur candidature n’est pas retenue. Cette année encore, les législatives ne vont pas échapper à cette réalité ».

A propos des législatives, dans une interview accordée au quotidien Fraternité Matin, le secrétaire général du FPI, Issiaka Sangaré dit « Pourquoi le FPI participe au scrutin ».

Alors que certains annoncent la division au sein de l’opposition dans la recherche de candidature unique, Le Quotidien d’Abidjan fait savoir que « Le régime tremble déjà et fait du faux ». A en croire le confrère, « Le régime RHDP multiplie les subterfuges pour écarter certains candidats de l’opposition ».

Pour Jean Louis Billon, secrétaire exécutif chargé de la communication et de la propagande du PDCI-RDA, la victoire de son parti ne fait l’ombre d’aucun doute. « Nous nous organisons pour gagner ces élections », a-t-il confié à Le Temps.

L’actualité, c’est aussi le décès de 3 casques bleus ivoiriens engagés au sein de la Munisma.

Le Nouveau Réveil nous informe que « En mission dans la force onusienne au Mali, 3 soldats ivoiriens tués à Tombouctou ». Le confrère précise que ce détachement de casques bleus ivoiriens qui était en mission de reconnaissance a été, le mercredi 13 janvier, aux environs de 12h30 GMT, l’objet d’une attaque de groupe armé terroriste à 95 km environ au Sud de Tombouctou. « Celle-ci a consisté en l’emploi d’Engin Explosif Improvisé (EEI) au contact duquel un des véhicules blindés a explosé, et de tirs directs. L’ennemi a été repoussé. Pour l’heure, le bilan fait état de trois (3) casques bleus ivoiriens tués et de quatre (4) autres blessés ».

Sur le même sujet, Le Patriote nous apprend que le Premier Ministre, Hamed Bakayoko a présenté, au nom du Chef de l’Etat, ses condoléances aux familles des soldats disparus et à l’ensemble des armées.




Laisser un commentaire

Les exilés pro-Gbagbo se préparent pour le retour, C’est le FPI qui nous demande de rentrer au pays,...
Côte d’Ivoire : 5 militantes de GPS de pro Soro incarcérées à la MACA depuis août 2020 obtiennent la...
Aplatissement devant Alassane Ouattara : Les dessous de la volte-face de Marcel Amon Tanoh (Selon Chris Yapi)
France : Une pro-Soro casse les papos sur Thérèse Ouattara après son départ de GPS
Succession d’Alassane Ouattara: Ces erreurs qui menacent Hamed Bakayoko

Autres articles

Top articles