Actualités - Retour de Gbagbo

Manifestation de victimes ivoiriennes : Révélation sur le rôle joué par KKB qui avait reçu une délégation du CVCI


Publié le 12 Mai 2021 à 11:12
Source: lecourrierquotidien.com
2746

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Finalement, ce n'est plus à l'aéroport qu'ils ont terminé mais devant le palais de justice d'Abidjan. Les victimes de guerre, réunis au sein d'un collectif du même nom, CVCI, ont changé d'avis parce que raillé par l'opinion mais détournées vers le temple de Themis par leurs commanditaires (?)

Elles disent être allées réclamer justice à l'encontre de l'ex chef d'État Laurent Gbagbo afin qu'il paie des crimes commis lors de la crise postélectorale de 2010. Il y a quelques semaines, cette manifestation avait été annoncée en grande pompe par son initiateur, en la personne de M. Issiaka Diaby.

Il disait à qui voulait l'entendre qu'une fois arrivés à Abidjan MM. Gbagbo et Charles Blé Goudé devaient être arrêtés car ils sont condamnés par contumace à 20 ans de prison, alors même qu'ils étaient en procès à La Haye. Manque de pot pour ces manifestants, ils ont été acquittés, relaxés.

A la limite cela voudrait dire qu'il faille que le CVCI et ses membres se mettent sur pieds pour réclamer de la justice, afin qu'elle trouve les coupables de ces faits. Parce que tel que se présente les choses, on en finira avec ce dossier sans trouver de fautif au sens de la justice. Elle est complexe et c'est en cela que la tâche du skieur Issiaka Diaby devrait être exaltante. En effet, à sa place, on aurait simplement sollicité des juristes pour expliquer le fonctionnement de la justice en termes de désignation de coupable.

Il aurait ainsi instruit ses compagnons au lieu d'en rajouter au stress des populations. Fort heureusement, ce n'est qu'une poignée de personnes qui ont cédé à la tentation de mettre la pression sur la justice ivoirienne afin qu'elle fasse leur désir. Où sont passés les milliers de victimes qu'a fait la terrible guerre de 2010 ? C'est dire qu'il y a mieux à faire que d'espérer obtenir des prébendes de la part de l'Etat.

De sources officielles, le ministre de la Réconciliation nationale Kouadio Konan Bertin (KKB) a reçu une délégation de cette association. Alors au lieu de démontrer publiquement l'échec des entretiens qu'ils ont pu avoir, pourquoi la campagne en vue du dédommagement de victimes irait-elle contre le besoin croissant et général de paix des Ivoiriens ?

L'enjeu est taille selon M. Issiaka Diaby qui disait qu'à ce jour, aucune n'a été indemnisée. Mais là encore, il y a matière à lui poser de savoir pourquoi il n'a pas réagi aux actions posées par les gouvernements successifs quand ils octroyaient des sommes à des rescapés de cette crise et cela publiquement. Cette controverse de sit-in soulève bien de questions.


Générations Nouvelles




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : Gbagbo saisit la justice pour divorcer Simone, ce qui a tout gâté
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo demande officiellement le divorce à Simone devant le tribunal du pouvoir...
Sueurs froides sur le VGE : la Police manque de peu de détourner le cortège de Laurent Gbagbo
Après le retour de Gbagbo à Abidjan, mystère sur le cas Blé Goudé
Au soir du jour de son arrivée : Des proches de Laurent Gbagbo sont arrêtés, voici leur nom

Autres articles