Actualités - Présidentielle 2020

Menacé de destitution, Mabri reçoit le soutien de plusieurs organes de l'UDPCI


Publié le 04 Juillet 2020 à 20:03
Source: Autre Presse
5255

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

L'UDPCI, le parti arc-en-ciel cher au coeur du Général Robert Guéï, connaîtra-t-il le triste sort des partis d'opposition divisés ? Mabri paie-t-il le prix de son bras de fer avec ses alliés du Rhdp ? Tout porte à le croire. En effet, une section dissidente de l'UDPCI organise demain à Yamoussoukro, un congrès extraordinaire qui vise sûrement à destituer Mabri Toikeussse de la tête de l'UDPCI.

C'est le même scénario qui a conduit à la partition du FPI, du MFA, du PIT, de LIDER . Le Pdci-Rda même a vu bon nombre de ses fils créer des démembrements tels que Pdci Renaissance de Kablan Duncan ou Sur les traces d'Houphouet de Kobenan Kouassi Adjoumani. Les dissidents refusent dans la plupart des cas de quitter le Rhdp.

Téléchargez gratuitement et installez l’Application du lecourrierquotidien.com 
en cliquant ici: 
lecourrierquotidien.apk  

Mabri Toikeussse lui, tient toujours tête au Rhdp dans le Tonkpi. Les énormes moyens déployés pour le déstabiliser ne semblent pas perturber sa côte de popularité dans les montagnes occidentales de la Côte d'Ivoire. D'ailleurs, face à cette énième menace de déstabilisation, plusieurs organes du parti arc-en-ciel viennent de lui apporter leur soutien.

La jeunesse de l'UDPCI conduite par Franck Adiko, l'organisation des femmes dirigée par Docteur Soro Fara et l'union des enseignants UDPCI avec à sa tête Moussa Mamadou Diallo ont apporté leur indéfectible soutien au Docteur Albert Mabri Toikeussse. Dans des communiqués publiés sur leurs pages Facebook, ces responsables ont dit ne pas se reconnaître dans ce congrès du samedi 4 juillet et ont invité les militants à ne pas s'y rendre.

Personne n'est dupe. Il s'agit à travers ce congrès de fragiliser Mabri qui tient la barre dans l'Ouest montagneux malgré les nombreuses défections enregistrées dans ses rangs. Mabri fait l'expérience du combat politique loin de la protection du pouvoir, lui qui a été ministre pendant près de 17 ans !

Les jours à venir seront donc difficiles pour l'UDPCI qui devra affronter le vent du bicéphalisme qui s'annonce à l'horizon. Toute la lumière sera faite bientôt sur les véritables intentions de ce congrès du 04 Juillet 2020 à Yamoussoukro.




Laisser un commentaire

Manifestations en Côte d’Ivoire: Des véhicules de la sotra «saccagés », un autobus incendié
Côte-d’Ivoire: Le commissaire de police de Bonoua reçoit la visite de la hiérarchie sur son lit...
Bléou Martin : « au regard du droit, Monsieur Alassane Ouattara n’est pas éligible à l’élection...
Côte d’Ivoire : Soro invite « les forces armées à se démarquer des milices criminelles »
3eme mandat de Ouattara, Tiken Yah se prononce enfin : Nous allons empêcher cela

Autres articles