Actualités - Présidentielle 2020

N'douci : Des machines électorales emportées par des individus encagoulés


Publié le 01 Novembre 2020 à 12:33
Source: Autre Presse
759

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Dans le cadre de l'élection présidentielle, la ville de Ndouci, département de Tiassale dans la région de l'Agneby-Tchassa, a connu un incident majeur.  Au lieu de vote de l'école primaire régionale située non loin de la morgue, des individus encagoulé, dont le nombre n'a pas pu être déterminé, sont entrés dans plusieurs bureaux de vote pour se saisir des machines électorales qu'il ont par la suite emportées à une destination inconnue. Informée, la direction départementale de la Commission Électorale Indépendante, (CEI) a ordonné la fermeture de ce lieu de vote. 

  '' Ce à quoi nous avons assisté à Ndouci est tout sauf une élection présidentielle.  C'est un forcing électoral comme partout en Côte d'Ivoire. La vérité est que les ivoiriens ont suivi le mot d'ordre de désobéissance civile lancé par l'opposition '', nous rapporte Issouf Kanaté, un étudiant résident au quartier Dallas de Ndouci.

      Plusieurs commerces fermés, rues désertes, trafic routier morne, lieux de vote inanimés. C'est ce triste spectacle que la jeune commune de Ndouci a vécu le 31 octobre, jour de scrutin pour l'élection présidentielle en Côte d'ivoire . Toujours à l'école primaire régionale, avant l'incident mentionné plus haut,  les présidents de bureau et leurs collaborateurs se rongeaient les pouces en raison de l'arrivée au compte gouttes de quelques électeurs, visiblement apeurés, se réclamant tous partisans d'Alassane Ouattara, dont la candidature pour troisième fois successive est contestée par la coalition de l'opposition qui la juge anticonstitutionnelle et dictatoriale. 

'' Alassane Ouattara a opéré un forcing électoral indigne d'un président démocrate. Tous ces quelques individus que vous avez vus dans les lieux de vote à Ndouci ne sont que les seuls militants du RHDP. Le candidat Konan Kouadio Bertin KKB est un pantin utilisé par Alassane Ouattara pour légitimer sa dictature électorale '', a confié Sié Kambou, un jeune leader militant du PDCI.  

Au constat, à NDOUCI, la campagne électorale a été monopolisée par le RHDP sous la conduite du controversé  député de Bouake Gnahore Lopez, dit Kangbé. En lieu et place d'une fête électorale impliquant toute la classe politique ivoirienne, c'est un fiasco électoral qui sera certainement traduit par un taux de participation de moins de 10 %, pareillement à plusieurs localités qui ont connu des violences,  voire des morts.




Laisser un commentaire

Kouadio Konan Bertin (KKB) cité dans une affaire de viol, vers une démission ou un limogeage du ministre ?
Guinée : Voici ceux qui gèrent le pays après la chute d'Alpha Condé, toute la liste
Interview à Jeune Afrique : les faits et propos qui rattrapent Alassane Ouattara
Présidentielle 2025 : Téné Birahima, RHDP, Soro, Bédié, Gbagbo...le président Ouattara dit ses vérités
Blé Goudé, Eric Kahé et Boni-Claverie refusent de rejoindre le futur parti de Gbagbo (Ivoir’Hebdo)

Autres articles


Top articles

Publié le 05 Mars 2021 à 08:56 | 9422