Actualités - Politique Nationale

Plusieurs chars déployés, Ouattara met les ministres en garde, les éclairages du DG de l’ARTCI


Publié le 29 Avril 2021 à 14:54
Source: Avec linfodrome.com
2530

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Les médias ivoiriens se sont appesantis, ce jeudi 29 avril 2021, sur la situation sécuritaire du pays, la sortie du président Ouattara lors du Conseil des ministres et les éclairages du Directeur général de l’ARTCI, Bilé Diéméléou, relativement à une affaire de « détournement de 800 millions ».

« Situation sécuritaire en Côte d’Ivoire/ après l’attaque des assaillants : Plusieurs chars déployés », barre à sa Une Soir Info. Selon le confrère, un peloton d’une dizaine de chars escortés de pick-up a quitté Abidjan, le mardi 27 avril, au petit matin, en direction de Grand Lahou.

« Ces chars, de type Véhicule avant blindé (Vab) à roues, sont issus du Groupe d’escadron blindé (Geb), une unité d’intervention de la Gendarmerie nationale. La colonne de ces ‘’bœufs’’ (comme on les appelle dans le jargon de la gendarmerie) a traversé la commune de Yopougon passant par la Gesco, avant de s’ébranler vers la Cité Verte, traversant le marché dit ‘’Djedjé Bagnon’’ pour foncer vers Pk 17 en direction de Dabou.

Des sources militaires interrogées affirment qu’un déploiement de chars et d’hommes vers le sud-ouest a été effectué…La région de San Pedro vers où ces chars font mouvement, couvre Tabou et Grand Bereby. Cette zone frontalière est un point de passage et d’infiltration des mercenaires libériens en Côte d’Ivoire ».

Concernant les forces de défense et de sécurité, Le Patriote nous apprend que le ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, a effectué sa première visite dans une caserne. Il s’est rendu hier au mythique camp de Gendarmerie d’Agban pour rompre le jeûne avec les militaires et gendarmes. A cette occasion, il les a exhortés à « mettre la Côte d’Ivoire au-dessus de tout ».

Le second sujet qui polarise l’attention des médias ivoiriens est relatif à la sortie du président Alassane Ouattara, lors du Conseil des ministres du mercredi 28 avril 2021.

Selon L’inter, « Ouattara met les ministres en garde et leur fait signer une charte ». Quant à Le Patriote, il nous apprend que « Ouattara veut des ministres exemplaires », tandis que L’Expression s’appesantit sur « Les consignes fermes de Ouattara aux ministres ».

Pendant ce temps, le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications/ TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI), Bilé Diéméléou fait des éclairages sur une affaire de ‘’détournement de fonds à l’ARTCI’’. « Des articles de presse, ces derniers jours, on a accusé le directeur général, Bilé Diéméléou, d’avoir détourné 800 millions de francs cfa dans le cadre de l’opération de passage de 8 à 10 chiffres des numéros de téléphone mobil et fixe en Côte d’Ivoire. Et aussi que le marché de l’entretien des espaces verts aurait été confié à son épouse », a rappelé L’inter, avant de s’appuyer sur le communiqué de la direction général de l’ARTCI qui fait la lumière sur tout.

Sur la même affaire, Le Patriote nous informe que « L’ARTCI dément et dit sa part de vérité ». A en croire le confrère, l’ARTCI a fait un démenti dans un communiqué qui lui est parvenu. « Selon le communiqué, les chiffres annoncés dans l’article sont faux, de même que les documents publiés. La campagne de communication a coûté 296 millions de FCFA HT soit 350 millions de FCFA TTC payés par tranche. Et non 800 millions de FCFA comme le mentionne l’article ».




Laisser un commentaire

Mort en couche d’une femme à l’Hôpital général d'Adzopé. Le récit révoltant du décès de Abiba
« On ne vainc pas la haine avec haine, mais avec l’amour » (Force en mouvement pour Soro)
Côte d’Ivoire : GPS aux cotés de la famille éplorée de Coulibaly Lambert à Ferké
Nigeria: Kidnappés il y’a un mois, la trentaine d’étudiants ont enfin été libérés
Affi N’guessan crache ses vérités : « Gbagbo lui-même est impliqué dans la crise que connaît le FPI »

Autres articles