Actualités - Politique Nationale

Politique : pourquoi est-ce les mêmes personnalités qui sont toujours nommés ?


Publié le 27 Juillet 2021 à 08:57
Source: Autres Sources
1923

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Ce Lundi 26 Juillet, le secrétaire général de la présidence a annoncé la nomination du député-maire de Koumassi comme ministre et conseiller du président de la République. On pourrait dire, encore un ancien ministre qui revient à la maison.

En effet, Cissé Ibrahim Bacongo a été nommé ministre, conseiller du président de la République sur les questions politiques. Une nomination qui montre la grande qualité de l'homme. Déjà député-maire de la commune de Koumassi, il a montré qu'il avait cette qualité de meneur d'hommes qu'on ne peut lui nier. Toutefois, cette énième nomination à des postes étatiques d'anciens ministres du régime doit nous interpeller.


Aujourd'hui, nous constatons que ce sont toujours les mêmes visages qu'on voit et revoit dans toutes les nominations dans nos institutions de la République. Quand on prend le conseil économique, le Sénat et maintenant les ministre-gouverneurs, il n'y a que des personnalités qui ont déjà servi comme ministres ou dans d'autres domaines étatiques. Plutôt que des nominations, cela ressemble mieux à des changements de poste ou à des cumuls de postes.

Qu'est-ce qu'il y'a de meilleur à faire des cumuls de postes tandis que plusieurs personnes attendent dans l'antichambre ? Est-ce la peur du changement ? Ou est-ce un déficit d'intellectuels dans le pays ou dans le parti au pouvoir ? Si l'on prône partout la promotion des jeunes ivoiriens, nous pensons que c'est en leur donnant des opportunités qu'ils pourront s'aguerrir dans la gestion des choses de l'État.

Mais au contraire, la jeunesse est toujours reléguée au rang de suiveurs des aînés, qui eux, semblent s'accaparer de tous les postes à pourvoir. Nous voulons simplement voir d'autres visages au sein de nos institutions.




Laisser un commentaire

Kouadio Konan Bertin (KKB) cité dans une affaire de viol, vers une démission ou un limogeage du ministre ?
Guinée : Voici ceux qui gèrent le pays après la chute d'Alpha Condé, toute la liste
Interview à Jeune Afrique : les faits et propos qui rattrapent Alassane Ouattara
Présidentielle 2025 : Téné Birahima, RHDP, Soro, Bédié, Gbagbo...le président Ouattara dit ses vérités
Blé Goudé, Eric Kahé et Boni-Claverie refusent de rejoindre le futur parti de Gbagbo (Ivoir’Hebdo)

Autres articles


Top articles

Publié le 05 Mars 2021 à 08:56 | 9423