Actualités - Présidentielle 2020

Présidentielle 2020 : Des explications sur la candidature de Mabri Toikeusse


Publié le 21 Août 2019 à 13:52
Source: Autre Source
813

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

De prime abord, la responsable nationale de l'Ufudpci a réagi aux attaques visant son chef de parti, Albert Mabri Toikeusse, sur son prétendu double jeu : « je suis en mission pour le président Mabri Toikeusse.

Nous sommes au Rhdp (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, ndlr). Votre président est le vice-président. Mme Dagri Diabaté est le vice-président…». Cependant, aux dires de Soro Fara, cette appartenance au parti unifié ne saurait empêcher l'Udpci de mener des actions sur le terrain. D'où la redynamisation des structures de base, à travers l’investiture de la coordination des femmes.

« Nous sommes au Rhdp et nous travaillons tous pour la victoire, la grande victoire du Rhdp en 2020. Le Rhdp est une grande maison qui a encore des chambres qui sont les partis politiques qui la composent, c'est-à-dire le Pdci, le Rdr, le Pit, Upci, Mfa etc. Et donc, chacun travaille pour la victoire éclatante » de son parti, a-t-elle expliqué.

La présidente de l'Ufudpci a exprimé le souhait du parti arc-en-ciel de voir son premier responsable désignécandidat du Rhdp à la présidentielle. « On ne torpille personne. L'Udpci est une pièce maîtresse du Rhdp. Le Rhdp sillonne tout le pays, en ce moment, pour préparer sa victoire en 2020.

Et pour aller aux élections présidentielles, il doit avoir un candidat. Alors si demain, au moment de désigner le candidat, l'on vous dit que c'est le président Mabri Toikeusse, qui a été choisi, ne serez-vous pas contentes ? Je suis convaincue que vous serez les plus heureuses. C'est à cela que nous voulons en venir. Nous travaillons pour que Mabri soit le candidat du Rhdp », a dit Mme Soro à l'endroit des femmes de l'Udpci.

Pour arriver à obtenir la candidature de Mabri Toikeusse à la présidentielle, la présidente Aka Odette et ses pairs ont été exhortées à investir le terrain dans le département d'Oumé. L'Udpci a besoin d'avoir des données fiables parce que, selon Soro Fara, « le président Mabri a été trop souvent trompé ». « Les femmes ne sont pas prêtes à tromper le vice-président du Rhdp », a prononcé Mme Soro.

A son tour, le secrétaire régional du Gôh, Alfred Nongo Yao a souligné que les actions que mène l'Updci sur le terrain visent à soutenir le Rhdp. « Ce que le président Albert Mabri Toikeusse pose comme actes ou mène comme activités, c'est pour le combat du Rhdp. Il a été à l'avant garde de tous les combats des houphouëtistes.

Cependant, pour sortir victorieux de cette bataille, nous devons travailler à la base. Cette grande mobilisation démontre que le Rhdp est fort dans notre zone avec l'Udpci bien implantée dans le département d'Oumé », a fait savoir M. Yao.

Les femmes de la coordination ont rassuré l'émissaire du président de l'Udpci sur leur engagement.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : « Si l’orgueil de ses partisans n’avait pas pris le dessus, mon grand frère chéri...
Démission de Duncan soupçonné de collusion avec Amon Tanoh et Chris Yapi (Côte d’Ivoire)
Ouattara nomme Patrick Achi PM en remplacement d'Amadou Gon
Côte d’Ivoire : Qui a barré le nom de Duncan dans le communiqué nécrologique de Gon ?
Politique-Santé-Le président du Sénat-Kouadio Ahoussou Jeannot victime d’un malaise ?

Autres articles