Actualités - Présidentielle 2020

Présidentielle 2020 : HamBak sera-t-il désigné candidat du RHDP ?


Publié le 05 Août 2020 à 09:56
Source: Autre Presse
1389

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

La question de la candidature du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) pour la présidentielle d’octobre 2020 est encore présente sur les lèvres en Côte d’Ivoire.

Recevant les chefs coutumiers de la région du Woroba, le lundi 04 aout 2020, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara a laissé transparaitre une confiance en son ‘’2ème fils’’, Hamed Bakayoko, confirmé Premier ministre le jeudi 30 juillet 2020.

« Ahmed mérite la place qu’il a et je lui fais confiance. Je sais qu’Ahmed fera du bon travail et il fera un très bon chef d’équipe », a laissé filer Alassane Ouattara. Avant d’ajouter « Ahmed est mon fils comme l’était Amadou Gon Coulibaly. Je suis très fier de lui pour cette longue période de confiance, de vie et de courage depuis bientôt 30 ans ».

Poursuivant dans ses éloges en faveur du fils du Woroba, le Chef de l’Etat a estimé qu’il faisait équipe avec son ‘’petit’’. « Nous sommes une équipe et nous avons une ambition pour la Côte d’Ivoire (…) la Côte d’Ivoire continuera d’avancer dans la paix. Nous avons besoin de votre soutien et de vos prières », a déclaré le président du RHDP.

Cependant, au regard de la situation difficile que traverse le parti au pouvoir du fait de la disparition de son candidat Amadou Gon Coulibaly, l’interrogation qui circule sur les lèvres est relative à la désignation d’un nouveau candidat.

Sur la question, Ouattara est resté discret jusqu’à ce jour. Toutefois, cette sortie et ses éloges en faveur du Premier ministre, ministre de la Défense, sont-ils des signes du choix d’Alassane Ouattara ? Les probabilités n’en sont pas loin. Même si pour l’heure, les regards restent figés vers la résidence du Chef de l’Etat, qui détient la clé de cette énigme.

En attendant la décision du Président de la République, qui arrive au terme de son deuxième mandat, l’opposition politique continue de clamer sur tous les toits qu’une troisième candidature d’Alassane Ouattara serait illégale et anticonstitutionnelle.


Laisser un commentaire

Koné Kobali répond à Lobognon : « Après 18 ans tu n’as pas pris de Soro le meilleur »
Charge contre Soro : « Lobognon recherche un tabouret confortable qui met du temps à venir »
Soro donne de ses nouvelles : « Le terrain politique nous reste entièrement favorable »
Guillaume Soro, samedi face à ses partisans : « GPS va conquérir le pouvoir et nous allons diriger la...
Bédié joue-t-il avec le feu ? Damana Pickass tacle à nouveau Blé Goudé, Soro Guillaume et Hubert Oulaye...

Autres articles