Actualités - Présidentielle 2020

Présidentielle 2020 : Soro Guillaume éligible selon la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples


Publié le 15 Septembre 2020 à 18:21
Source: Autre Presse
745

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

On peut parler d'un véritable coup de théâtre. La Cour africaine des droits de l'Homme et des peuples vient de déclarer Guillaume Kigbafori Soro éligible à la présidentielle d'octobre 2020, dans une décision rendue, ce mardi 15 septembre 2020.

En effet, dans l'affaire " Guillaume Kigbafori Soro et autres contre la République de Côte d’Ivoire", la Cour ordonne de " surseoir à l'exécution de tous les actes pris à l'encontre du requérant Guillaume Kigbafori Soro subséquemment à l’ordonnance du 22 avril 2020 jusqu’à la décision de la Cour sur le fonds". Elle exige surtout de l’État de Côte d’Ivoire de " prendre toutes mesures nécessaires en vue de lever immédiatement tous les obstacles empêchant le requérant Guillaume Kigbafori Soro de jouir de ses droits d'élire et d’être élu notamment lors de l’élection présidentielle d'octobre 2020".

Enfin, la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples attend des autorités ivoiriennes qu'elles fasse un rapport, dans un délai de 15 jours, sur la mise en œuvre des mesures provisoires ordonnées dans cette décision.

La Cour constitutionnelle ivoirienne a rejeté la candidature du président du mouvement politique Générations et peuples solidaires (GPS). Cette décision de la Cour devrait pouvoir remettre Guillaume Soro dans la course si le régime d’Abidjan décide d'aller dans le sens de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : La mairie de Yopougon refuse la place Ficgayo à l’opposition, le meeting délocalisé...
Après Guillaume Soro, la Cour africaine demander à Ouattara la suspension de la condamnation de Laurent...
Mahamadou Issoufou détruit les chances de Ouattara devant l’ONU : « je ne serai pas candidat pour un...
Libération partielle des prisonniers: Affoussy Bamba dénonce un chantage de Ouattara sur Soro
Ouattara nomme l’épouse du président de la CEI, Présidente de Chambre à la Cour d’appel d’Abidjan

Autres articles