Actualités - Présidentielle 2020

Présidentielle 2020: Le RHDP au bord de l'implosion, Ouattara dans un dilemme, ce qui se passe au parti unifié


Publié le 14 Décembre 2019 à 09:29
Source: Autres Source
23437

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Pourquoi maintenir le suspense à moins d'un an de la présidentielle ? Pour les uns, ce discours mi-figue mi-raison est la preuve qu'Alassane Ouattara est plus qu'intéressé par un troisième mandat. Pour les autres, la posture de l'ancien Premier ministre d'Houphouët-Boigny est purement stratégique et viserait à brouiller les pistes : le candidat du Rhdp à la présidentielle, le moment venu, sortirait du bois.

« Non ! », jure un proche collaborateur d'Alassane Ouattara qui croit savoir que l'ancien directeur général adjoint du Fonds monétaire international est plongé dans un sérieux embarras.

Faire acte de candidature à la présidentielle l'exposerait à la vive critique voire à la contestation, non pas seulement de ses opposants internes, mais aussi d'une certaine opinion africaine qui considère que les grands conflits sur le continent partent de la tentation du « 3e mandat ».

Se lancer dans la course pour la présidentielle de 2020 serait d'autant plus risqué pour Alassane Ouattara qu'il s'est bâti l'image d'un dirigeant moderne, peu enclin à s'accrocher au pouvoir.

A contrario, ne pas briguer un troisième mandat serait davantage conforme à ses professions de foi. Par dessus-tout, cette hypothèse conférerait à Alassane Ouattara une stature particulière faisant de lui le premier président ivoirien à s'être retiré par lui-même du pouvoir.

Mais pareille éventualité signifierait que le président du Rhdp fasse la place à quelqu’un d'autre, probablement Amadou Gon Coulibaly, son homme de confiance, présenté comme le successeur désigné du « Prado ». La possibilité que l'actuel Premier ministre conduise le ticket du Rhdp à la présidentielle relève aujourd'hui d'un secret de polichinelle.

Le hic : l'ancien secrétaire général de la présidence de la République peine à faire l'unanimité dans son camp. Certains cadres- et non des moindres- estiment qu'en cas de défection d'Alassane Ouattara, il faudrait ouvrir le jeu, et faire jouer la démocratie.

D'autres, s'ils ont de la sympathie pour ‘’Agc’’ (initiales d'Amadou Gon Coulibaly), doutent que l'ancien ministre de l'Agriculture soit un cheval sûr.

« Je ne dis pas qu'il n'est pas compétent, mais au regard de la situation actuelle et des probables adversaires en face, personne en dehors d'Alassane Ouattara, ne pourrait nous garantir la victoire », confie un cadre Rhdp, pourtant proche de Gon Coulibaly. Des barons, comme l'actuel ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Albert Mabri Toikeusse, semblent peu disposés à une candidature du chef du gouvernement, au point de déclarer lors de l'investiture de la coordination Rhdp du N'zi : « nous pouvons croire à la victoire du président Ouattara. La victoire est à la portée du président Alassane Ouattara.

Et nous allons lui apporter tout notre soutien » (in L'inter du mercredi 27 novembre 2019). Alassane Ouattara pourrait-il envisager un troisième mandat parce que de fidèles lieutenants lui auraient assuré que la carte ‘’Agc‘’ n'est pas tout à fait la bonne ? « C'est à lui de voir. On ne peut rien lui imposer », glisse un membre du parti présidentiel.

S'il consentait à se présenter en octobre 2020 au motif qu'aucune candidature en dehors de la sienne ne serait accrocheuse, le chef de l’État jouerait probablement gros. D'abord, parce que sa réputation pourrait en pâtir ; ensuite, la réaction de l'opinion à une telle annonce demeure une grande inconnue.




Laisser un commentaire

Venance Konan, voici la condition que le Président lui a posé avant de quitter Fraternité-Matin
RHDP : Ouattara fixe le sort de Patrick Achi; voici ce qui a coûté cher à Bictogo
Coup d'État de 1999 : Konan Bédié n'a pas vu la menace venir malgré les deux jours de mutinerie
Général Lassina Doumbia : « je me suis senti humilié à la cérémonie du Prix de l’excellence »
Alino Faso à Roch Kaboré : “Nettoyez la hiérarchie de l’armée burkinabè”

Autres articles


Top articles

Publié le 21 Juillet 2021 à 11:08 | 9399