Actualités - Présidentielle 2020

Présidentielle Côte d’Ivoire 2020 : « Ma réflexion continue…cela ne veut pas dire que je ne serai pas candidat » (Ouattara)


Publié le 29 Novembre 2019 à 10:35
Source: Autre Presse
3390

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Le Président Alassane Ouattara recevant les cadres de la Région du Hambol à la remise du livre blanc à Katiola ce jeudi 28 novembre 2019, s’est prononcé sur la présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire. Le Président de la République souhaite que la caution soit à 100 millions FCFA. Présidentielle Côte d’Ivoire 2020.

Alassane Ouattara s’est prononcé sur la possibilité pour lui de se présenter à un 3è mandat, à la présidentielle ivoirienne 2020. « Comme en 2015, je souhaite que ceux qui auront perdu appelleront le vainqueur pour le féliciter. J’ai dit le vainqueur, je n’ai pas dit Alassane Ouattara. Mais cela ne veut pas dire que je ne serai pas candidat. Ma réflexion continue puisque la constitution me l’autorise », a-t-il déclaré.

Aussi, le Chef de l’Etat a-t-il poursuivi : Je voudrais donc rassurer les uns et les autres qu’il n’y a pas de plan d’éviction de qui que ce soit et que tous ceux qui voudront aller aux élections  pourront aller aux élections. Cependant, ces propos d’Alassane Ouattara sont en contradiction avec ce qu’il dira plus loin : « C’est important qu’il n’y ait pas trop de candidats. J’ai demandé au gouvernement d’étudier les voies et moyens pour ce faire, peut-être faire comme au Benin, mettre une caution. Je pense qu’il faudrait mettre la caution au minimum à 100 millions. Parce que si on veut être président de la République, on doit pouvoir sortir les 100 millions pour sa campagne », a-t-il avancé.

PRÉSIDENTIELLE CÔTE D’IVOIRE 2020

Cette option ne serait-elle pas une façon de couper l’herbe sous les pieds de potentiels candidats ? En tout état de cause, selon le Président de la République, plus il y a des candidats, moins il y a du temps pour dire aux Ivoiriens ou au pays concerné ce que les candidats veulent faire pour leur pays. « Une élection présidentielle est une compétition et les Ivoiriens doivent avoir des candidats qui pourront venir parler aux Ivoiriens le temps nécessaire et dire ce qu’ils envisagent de faire comment ils vont le faire, avec quels moyens », a argué le président du RHDP.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : « Si l’orgueil de ses partisans n’avait pas pris le dessus, mon grand frère chéri...
Démission de Duncan soupçonné de collusion avec Amon Tanoh et Chris Yapi (Côte d’Ivoire)
Ouattara nomme Patrick Achi PM en remplacement d'Amadou Gon
Côte d’Ivoire : Qui a barré le nom de Duncan dans le communiqué nécrologique de Gon ?
Politique-Santé-Le président du Sénat-Kouadio Ahoussou Jeannot victime d’un malaise ?

Autres articles