Actualités - Politique Nationale

Procès des pro-Soro : Soul to Soul Blanchit les frères Soro


Publié le 04 Juin 2021 à 08:54
Source: lecourrierquotidien.com
2748

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Les frères cadets de l'ancien président de l'Assemblée nationale Guillaume Soro ont été dédouanés par le chef du protocole de leur frère. Au procès des procès du président de Générations et peuples solidaires (GPS), le jeudi 3 juin 2021, Koné Kamagaté Souleymane dit. soul to soul a livré sa version sur les faits du 23 décembre 2019 qui écartent Simon Soro et Rigobert Soro de toute organisation

Les avocats de la défense ont souhaité savoir si les deux frères de Soro Guillaume étaient impliqués dans l'accueil de leur frère. Une question posée à Koné Kamagaté Souleymane dit Soul to soul qui expliquait les évènements qui ont du lieu le 23 décembre 2019 au bureau annexe de l'ex-pan. Soul to soul a laissé entendre que les frères Soro n'étaient pas date que le comité d'accueil de Guillaume Soro.

Encore, qu'ils n'avaient aucune information sur l'organisation. Il a aussi expliqué que le 18 décembre 2019, lui et certains membres du comité sont allés informer la préfecture de police de la date du retour de Guillaume Soro qui était initialement le 22 décembre 2019. La préfecture a souhaité que ce soit le 23 décembre 2019. Chose qu'ils ont acceptés. << On a tout acceptés des autorités du pays. La date et le trajet. Toutes nos réunions étaient faites avec les autorités du pays >> a-t-il lancé.

Il ajoute que le 23 décembre 2019 jusqu'à 9h, il ne savait pas où allait atterrir l'avion de son patron. Alors que selon lui< >. D'après lui, le colonel Dosso du GATL lui avait dit que << l'accueil ne se fera pas au GATL>>. Ainsi, il rentre en contact avec le Chef d'Eta major particulier du président de la République, le colonel Diarrassouba pour en savoir plus. Le téléphone sur haut parleur, le colonel a promis lui revenir et depuis lors aucune nouvelle.

Toutefois, ils avaient la conviction que leur mentor viendrait ce jour-là. Il indique aussi ne pas être informé d'un quelconque transfert d'armes du bureau annexe la lagune a proximité de la résidence de Guillaume Soro.

Il a également soutenu ne avoir pris part à la conférence animée par l'ancien député Alain Lobognon, ce jour du jour du 23 décembre 2019.




Laisser un commentaire

Côte d’Ivoire : Gbagbo saisit la justice pour divorcer Simone, ce qui a tout gâté
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo demande officiellement le divorce à Simone devant le tribunal du pouvoir...
Sueurs froides sur le VGE : la Police manque de peu de détourner le cortège de Laurent Gbagbo
Après le retour de Gbagbo à Abidjan, mystère sur le cas Blé Goudé
Au soir du jour de son arrivée : Des proches de Laurent Gbagbo sont arrêtés, voici leur nom

Autres articles