Actualités - Politique Nationale

Pulchérie Gbalet libérée : «Voir ainsi la justice ivoirienne se déculotter m'arrache les mille larmes de la compassion »


Publié le 29 Avril 2021 à 11:50
Source: lecourrierquotidien.com
1416

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Je me réveille avec la bonne nouvelle de la libération de Mme Pulcherie Gbalet. Cette décision salutaire m'inspire une réflexion sur la justice ivoirienne.

Arrêtée sans motif valable, incarcérée injustement, licenciée abusivement, Mme Pulcherie Gbalet serait sortie de prison après 8 mois de détention. Par acquit de conscience de ses bourreaux, elle avait été présentée une ou deux fois devant des juges du Palais de Justice d'Abidjan. Koua Justin également arrêté dans des conditions scabreuses est, quant à lui, toujours emprisonné et sans jugement depuis des mois.

Avec lui, plusieurs autres ivoiriens opposés à la forfaiture de la Françafrique et ses valets en 2011 croupissent encore dans les prisons ivoiriennes toujours sans procès. Citoyen ivoirien, donc contribuable, voir ainsi la "justice" ivoirienne se déculotter devant les juridictions internationales et une partie de l'opinion nationale m'arrache les mille larmes de la compassion.

J'ai pitié pour cette "justice" qui s'est résolument mise du côté du pouvoir pour écraser les plus faibles en annelant ses quatre cent coups fourrés qui ont foiré jusqu'à présent. Aux hommes et femmes du barreau, permettez-moi de livrer à notre méditation commune ces paroles fortes de Jean d'Omersson :

"Résistez. Résistez aux séductions moutonnières de la médiocrité, à l'ignominie des retournements intéressés, aux murmures de la lâcheté qui ne recule devant l'effort que pour se trouver tout à coup, mais trop tard, acculée à la tragédie. Résistez. Résistez. Gardez par-dessus tout l'amour de la liberté et votre sens critique. Combattez par l'ironie des indignations trop légitimes. Combattez par l'espérance un pessimisme trop justifié." Que notre lumière soit!

Tribune du Professeur Alger Ekoungoun




Laisser un commentaire

Mort en couche d’une femme à l’Hôpital général d'Adzopé. Le récit révoltant du décès de Abiba
« On ne vainc pas la haine avec haine, mais avec l’amour » (Force en mouvement pour Soro)
Côte d’Ivoire : GPS aux cotés de la famille éplorée de Coulibaly Lambert à Ferké
Nigeria: Kidnappés il y’a un mois, la trentaine d’étudiants ont enfin été libérés
Affi N’guessan crache ses vérités : « Gbagbo lui-même est impliqué dans la crise que connaît le FPI »

Autres articles