Actualités - Présidentielle 2020

RHDP: Amon-Tanoh quitte le gouvernement après le choix de Gon


Publié le 17 Mars 2020 à 12:54
Source: Autres Sources
68961

Autres Sources

L’absence de Marcel Amon-Tanoh au dernier Conseil politique du RHDP, ayant abouti à la désignation du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme candidat du RHDP, est vraiment troublante.

La démission d’ Amon-Tanoh sur la table de Ouattara depuis quelques semaines

Marcel Amon-Tanoh se prépare à vivre une nouvelle aventure. Le fils de l’ancien Ministre de feu le président Félix Houphouët-Boigny, Lambert Amon-Tanoh, n’apprécie pas la façon ‘’cavalière’’ du choix du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme le candidat du RHDP à la prochaine élection présidentielle.

Jeudi 12 mars 2020, lors d’un Conseil politique du parti à Sofitel Hôtel Ivoire, le chef du gouvernement a été désigné, à l’unanimité des intervenants et dans une salle quasiment acquise à sa cause, comme le successeur du Président Alassane Ouattara au RHDP.

« De nous tous, Amadou Gon Coulibaly est celui qui a le plus partagé les confidences du Président Ouattara. Il lui a parlé quasiment au quotidien, toutes ces années (…) Si nous voulons que notre pays continue d’évoluer dans l’esprit de la gouvernance du Président Ouattara, je suis persuadé qu’Amadou Gon Coulibaly est le mieux placé pour assurer la relève », avait déclaré le Ministre d’Etat, ministre de la défense, Hamed Bakayoko.

Absent à cette réunion, Marcel Amon-Tanoh s’est jusqu’à ce jour abstenu de commenter ce choix de Gon Coulibaly. Mais l’attitude du ‘’Fils d’Aboisso’’ n’est pas surprenante. Depuis un moment en effet, il se raconte que l’homme est vivement intéressé par l’élection présidentielle d’octobre prochain et espérait se porter candidat à la candidature du parti au pouvoir.

Au cours d'une visite en Russie fin 2019, l’actuel ministre des Affaires étrangères avait prié Vladimir Poutine d’informer Alassane Ouattara de sa volonté de competir à la présidentielle 2020. Le Président russe a-t-il effectivement fait la commission ou bien c'est Ouattara lui-même qui a banalisé l’ambition de son ex Directeur de cabinet?

Personne ne le sait. Ce que l’on sait par contre, c’est que depuis quelques semaines, Marcel Amon-Tanoh a déposé sa lettre de démission sur la table du chef de l’Etat. Et vu la célérité avec laquelle le candidat du RHDP a été choisi, tout porte à croire qu’Amon-Tanoh, en bon visionnaire, avait vu se dessiner ce scénario et a voulu anticiper en prenant ses distances.

« Sa lettre de démission ne date pas de maintenant. Sa démission avait été refusée par le président de la République qui lui a demandé d'attendre le prochain gouvernement », confie une source proche du dossier. Dans l’entourage de Marcel Amon-Tanoh, tout le monde est déjà préparé au départ. Et ce ne sont pas les sourires sporadiques lors des rencontres publiques, qui feront changer les choses.

Prévu pour début mars, le remaniement ministériel se fera encore attendre à cause de la crise liée à la maladie à Coronavirus. Mais une chose est certaine, le prochain gouvernement se fera sans la présence de Marcel Amon-Tanoh. Et cette fois, c'est décidé!




Laisser un commentaire

Guillaume Soro ne lâche plus Ouattara : « Non ! Il n'est pas Dieu, Oui c’est lui Cesar! Il met en prison...
Guillaume Soro : « Je n’ai pas encore rencontré Laurent Gbagbo en tête-à-tête, mais le président...
Soutien à Alassane Ouattara: Beugré Mambé roule des femmes Atchans dans la farine
Annoncé libre : Le frère cadet du Président Guillaume Soro s'adonne tranquillement au sport à la MACA
Enlevé par des hommes en armes, le chef de sécurité de GPS placé sous mandat de dépôt

Autres articles