Actualités - Présidentielle 2020

Situation socio politique/ Côte d'Ivoire : La diplomatie tatillonne de la France « Ouattara a Le Drian et moi Soro j'ai Macron »


Publié le 02 Novembre 2020 à 13:53
Source: lecourrierquotidien.com
2685

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

 '' Ouattara a Le Drian et moi Soro j'ai Macron ''. C'est le propos ironique que Soro Guillaume, désormais farouche opposant au RHDP, a tenu à travers une vidéo pour narguer publiquement le gouvernement ivoirien. Propos qui traduit incontestablement sa détermination à combattre son ex-allié Alassane Ouattara qu'il accuse de diriger la Côte d'Ivoire en toute dictature. 

Cette ironie fait suite à plusieurs autres déclarations incendiaires que le leader du parti GPS,  dit générationnel, aligne depuis l'Europe où il vit en exil avec plusieurs de ses compagnons de lutte, des personnalités civiles et militaires déserteurs des forces de défense et de sécurité ivoiriennes. Selon des observateurs avertis, Soro Guillaume jouit d'une haute protection diplomatique et sécuritaire assurée par des États européens, en particulier par le gouvernement d'Emmanuel Macron qui joue la carte de la ''balance politique '' pour préserver les intérêts humains, matériels et économiques de la France en Côte d'Ivoire. Plusieurs journaux internationaux avaient repris une déclaration de Le Drian,  ministre français  des affaires, précisant que la France interviendrait militairement dans le bourbier politique ivoirien quand ses intérêts seront attaqués. 

Certaines sources rapportent que les relations humaines entre Ouattara et Macron étant froides, le second poussent secrètement des pions pour favoriser la chute du premier, sans effusion de sang. Contrairement à Sarkozy (ami éternel du couple présidentiel Ouattara), qui avait affiché sa volonté manifeste de dégager Gbagbo Laurent par les armes,  Macron agit prudemment. Cette prudence s'inscrit dans une logique de contenir toute velléité d'attentats terroristes islamistes contre les intérêts français. Surtout que les militants du RHDP sont majoritairement des militants fanatiques musulmans qui ne jurent que par Ouattara. 

Dans plusieurs cercles officiels, il est rapporté qu'en Côte d'Ivoire, le pouvoir d'Etat est monopolisé par la communauté musulmane. Les ministères stratégiques, les postes de directeur général, les nominations dans l'armée profitent largement aux ressortissant du septentrion ivoirien, dont les populations pratiquent l'islam. 

Toute cette fibre islamiste, avec ses ramifications dans la grande zone sahélienne , de la Mauritanie au Nigeria, en passant par le Mali et le Burkina Faso, invite le gouvernement de Macron à employer le langage de la ruse et de la diplomatie passive. D'ailleurs, la France est déjà notoirement accusée de complicité dans les attaques djihadistes survenus ces dernières années au Mali et au Burkina Faso. Le risque est grand pour Macron d'afficher, sans forme de procès, son désaccord avec Ouattara sur la question de son troisième mandat,  jugé anticonstitutionnel par la coalition de l'opposition ivoirienne composée de plus de douze partis politiques et des organisations de la société civile. 

Maintenant que plusieurs localités enregistrent de nombreux assassinats politiques et des dégâts matériels importants, depuis le mois d'Aout 2020, après le forcing d'élection présidentielle du 31 octobre massivement boycottée, la Communauté internationale, habituellement pistonnée par la France sur les questions ivoiriennes, va-t-elle fermer les yeux ? 

EKA DJAMA




Laisser un commentaire

Kouadio Konan Bertin (KKB) cité dans une affaire de viol, vers une démission ou un limogeage du ministre ?
Guinée : Voici ceux qui gèrent le pays après la chute d'Alpha Condé, toute la liste
Interview à Jeune Afrique : les faits et propos qui rattrapent Alassane Ouattara
Présidentielle 2025 : Téné Birahima, RHDP, Soro, Bédié, Gbagbo...le président Ouattara dit ses vérités
Blé Goudé, Eric Kahé et Boni-Claverie refusent de rejoindre le futur parti de Gbagbo (Ivoir’Hebdo)

Autres articles


Top articles

Publié le 05 Mars 2021 à 08:56 | 9422