Actualités - Présidentielle 2020

Situation socio-politique: Un député pro-Soro fait des confidences sur le Rhdp; Hortense Aka Anghui citée


Publié le 04 Février 2020 à 15:08
Source: lecourrierquotidien.com
10158

Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration

Le torchon continue de brûler entre le camp Soro et le Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) au pouvoir. C’est dans ce contexte que l’ex-député de Dabou, Sess Soukou Mohamed appelé communément ‘’Ben Souk’’, proche de Guillaume Soro, a fait une confidence sur les origines du parti au pouvoir.

closevolume_off

Suivant l’actualité politique ivoirienne depuis son retranchement, l’ancien parlementaire a aussi voulu se faire entendre en donnant sa part de vérité dans la querelle entre son mentor et les tenants actuels du pouvoir. L’ex député-maire de Dabou, Ben Souk, de son vrai nom, Sess Soukou Mohamed, un proche de Soro vient de faire une petite piqûre de rappel aux tenants actuels du pouvoir relativement à la création du parti unifié.

A LIRE AUSSI: Un avocat français doute de la compétence de la CPI et accuse Ouattara à quelques heures de l’audience Gbagbo Blé Goudé

Ainsi dans un bref message publié sur sa page Facebook, le mardi 04 février 2020, le compagnon de lutte de Guillaume Soro a rappelé l’origine du parti. A l’en croire, tout est parti de la « dame de fer » du Pdci-Rda, en l’occurrence Hortense Aka Anghui, ancienne ministre de la Promotion des femmes dans le gouvernement de la première République ivoirienne et ancienne maire de la commune de Port-Bouet.

Aux dires de ce proche de l’ex-président de l’Assemblée nationale, c’est elle qui aurait financé les préparatifs de la mise en place de ce groupement politique qu’est le Rhdp. Notamment en mobilisant un montant de 2 millions de franc Cfa, pour financer une mission à Abidjan précisément au Golf hôtel, à cet effet.

« C'est madame Aka Anghui, paix à son âme, qui a financé les préparatifs de la mise en place du G11 qui par la suite devient le G7...ce G7 deviendra le Rhdp....elle nous avait remis 2 000 000 francs CFA, Konaté Siriki et moi-même, nous étions en mission au Golf hôtel...juste un rappel », a-t-il relevé comme pour répondre au camp Ouattara.

Rappelons que Ben Souk qui vivait en Côte d’Ivoire a précipitamment quitté le pays, parce que dit-il, il était objet de recherches des forces armées ivoiriennes depuis l’arrivée manquée à Abidjan de son leader Guillaume Soro, le 23 décembre 2019.




Laisser un commentaire

Coronavirus : voici pourquoi les Etats-Unis offrent 2,7 milliards FCFA à la Côte d’Ivoire
Côte d’Ivoire : Des habitants de Yopougon BAE bravent le couvre-feu et continuent de manifester contre le...
Côte-d’Ivoire: Guikahué revient sur la vieille affaire des 18 milliards “propagande vaine et puérile”
Assale Tiemoko tacle les pro-Guikahué : « ce n’est pas une affaire de comparaison de CV »
Assalé Tiémoko, maire de Tiassalé s’attire la colère des pro-Guikahué : les raisons

Autres articles